Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Israël : la liberté au prix d'une expulsion vers la France pour Salah Hamouri

Rédigé par Lionel Lemonier | Jeudi 1 Décembre 2022 à 14:45

           


Israël : la liberté au prix d'une expulsion vers la France pour Salah Hamouri
Emprisonné depuis le 7 mars 2022, Salah Hamouri devrait être libéré dimanche 4 décembre. Cependant, il sera expulsé en direction de la France, ont fait savoir sa famille et ses soutiens. Âgé de 37 ans, l’avocat franco-palestinien avait été condamné à trois mois de détention administrative, prolongée par deux fois depuis.

Cette mesure qu’il a déjà subie par le passé permet à la justice militaire israélienne d’incarcérer des suspects sans accusation formelle. Les autorités militaires le considèrent en effet comme un membre du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), bien que le Franco-Palestinien nie avec énergie appartenir à cette organisation marxiste, considérée comme terroriste par Israël et l’Union européenne.

Salah Hamouri a perdu son statut de résident permanent à Jérusalem en octobre 2021 et les membres de sa famille ont reçu une interdiction de séjour à Jérusalem. Le 25 septembre dernier, il avait entamé, avec 29 autres détenus palestiniens, une grève de la faim pour dénoncer sa détention, interrompue deux semaines plus tard, après un placement à l’isolement. Né à Jérusalem-Est, la partie de la ville sainte annexée par l’État hébreu, l’avocat franco-palestinien ne dispose pas de la nationalité israélienne mais juste d’un simple permis de résidence qui lui a été retiré l’an dernier.

Le ministère israélien de l’Intérieur va le placer de force dans un avion pour la France, en attendant une nouvelle et hypothétique audience auprès de la Cour suprême concernant la révocation de son statut de résident. Le comité de soutien de Salah Hamouri appelle « toutes et tous à interpeller de toute urgence Emmanuel Macron afin qu’il agisse fermement pour empêcher ce crime de guerre ». « Il serait grand temps que la diplomatie française assume de façon plus nette son soutien à Salah Hamouri et qu'elle hausse le ton face à Israël. Non à l'expulsion de l'avocat franco-palestinien Salah Hamouri ! », a réagi, jeudi 1er décembre, le groupe parlementaire de La France Insoumise.

Lire aussi :
Palestine : le Quai d'Orsay se déclare mobilisé pour une libération de Salah Hamouri « aussi tôt que possible »
Palestine : l'emblématique absence de « L’affaire Salah Hamouri » dans les médias