Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Israël bombarde Gaza, 17 morts

Rédigé par La Rédaction | Mardi 8 Juillet 2014



Israël bombarde Gaza, 17 morts
Les raids israéliens s'intensifient contre Gaza. Alors que Jérusalem-Est et la Cisjordanie sont sous tension depuis la mort de Muhammad Abu Khdeir, Gaza est la cible d'attaques plus soutenues des forces israéliennes.

Israël veut frapper fort contre le Hamas, qu'il rend responsable de la mort des trois colons israéliens. L’aviation a enclenché, dans la nuit de dimanche au lundi 7 juillet, l’opération « Haie de protection » sur la bande de Gaza afin « de frapper le Hamas et de réduire le nombre de roquettes tirées vers Israël », selon un porte-parole de l’armée israélienne.

Neuf Palestiniens ont été tués mardi et une dizaine de blessés ont été dénombrés, ce qui porte le nombre de morts à 17 et de blessés à une cinquantaine à Gaza depuis dimanche soir. Les tirs de roquettes sont « une réaction naturelle aux crimes israéliens contre notre peuple », a réagi la branche armée du Hamas dans un communiqué.

Le ministère de la Sécurité publique israélien a annoncé, lundi 7 juillet, à l’issue d’une réunion, que les raids aériens monteront chaque jour en intensité. Ils « ne constituent qu’une étape », a pour sa part prévenu un porte-parole de Tsahal. « D'autres renforts vont être graduellement mobilisés dans les prochains jours. Les attaques aériennes que nous avons menées ne constituent qu'une étape. L'opération n'a pas de limite de temps », a précisé ce dernier. « En cas de besoin », l’armée israélienne serait « prête à lancer une attaque terrestre ».

A Gaza, on promet pour sa part un « tremblement de terre » si les opérations de l’aviation israélienne ne s’arrêtent pas. Dans un communiqué, les brigades Ezzedine al-Qassam estime qu’Israël « a franchi une ligne rouge en attaquant des maisons ». « Si cette politique ne cesse pas, nous répliqueront en élargissant le cercle de nos cibles au point de surprendre l'ennemi », préviennent-t-ils.

L’ex-chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a appelé « à l’unité palestinienne sur le front politique et sur le terrain ainsi qu’à une intense coordination et coopération entre tous les membres de notre peuple pour faire face à cette étape critique ». Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a exigé, quand à lui, qu'Israël mette fin « immédiatement » à son offensive et a demandé à la communauté internationale d'« intervenir immédiatement pour arrêter la dangereuse escalade ».

Lire aussi :
Les savants musulmans condamnent les exactions d'Israël
Palestine : l’adolescent assassiné brûlé vif, son cousin tabassé
Israël-Palestine, un « avenir muré par l’occupation »
Israël : la France met en garde contre le commerce avec les colonies
Un adolescent palestinien assassiné à Jérusalem
Israël veut « éradiquer » le Hamas, les Palestiniens présagent le pire
Palestine : l’impératif de traduire Israël devant la justice internationale