Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Incendie des locaux parisiens des Femen

Rédigé par La Rédaction | Lundi 22 Juillet 2013



En plein cœur du 18e arrondissement de Paris, dans le quartier de la Goutte-d’Or, le théâtre du Lavoir Moderne Parisien (LMP), un lieu culturel alternatif qui abrite les locaux des Femen, a été endommagé par un incendie, dans la nuit de samedi 20 à dimanche 21 juillet.

Le feu a pris « peu avant 5 heures du matin », a précisé une source policière. Les pompiers ont rapidement maîtrisé l’incendie, dont l’origine reste indéterminée. Il n’y a eu aucun blessé. Le feu s’est déclaré dans la chambre d'Inna Shevchenko, la chef de file des Femen. La militante ukrainienne n'était pas présente au moment du sinistre mais deux autres Femen se trouvaient dans la pièce sinistrée.

« Je dormais profondément. Toutes les lumières étaient éteintes et, tout d’un coup, le feu. On a entendu un bruit de verre et des crépitements. On a vidé deux extincteurs mais les flammes étaient tellement vives qu'on n'a pas réussi à les éteindre et on a dû fuir », a raconté Pauline Hillier, l’une des Femen présente au moment de l’incendie.

« On trouve qu'il y a beaucoup de coïncidences: ça arrive une semaine après la polémique du timbre », a-t-elle commenté. Le dessinateur du nouveau timbre Marianne avait indiqué s’être inspiré de la fondatrice des Femen, ce qui avait provoqué l'indignation d’une partie de l'opinion choquée par les actions seins nus de ces militantes ouvertement opposées aux religions.

« Les deux activistes qui étaient dans les lieux étaient les deux activistes retenues en Tunisie, Marguerite et moi », a également réagi Pauline Hillier. Avec une Allemande, elles avaient été relâchées au mois de juin après avoir passé près d’un mois de détention en Tunisie pour une action seins nus en soutien à Amina, une Femen tunisienne.

Les Femen laissent entendre que cette incendie « très étrange » serait d’origine criminelle et pourrait être liée à « des raisons politiques ». Inna Shevchenko a ainsi rappelé que « les Femen ont beaucoup d’ennemis qui essaient de (les) arrêter depuis longtemps ».

Le Lavoir Moderne Parisien, devenu un « camp d’entraînement » pour Femen depuis septembre dernier, faisait l’objet de menaces, ces derniers temps. Une enquête est en cours pour tenter de déterminer avec précision l'origine de l'incendie. La police retient à ce stade l'hypothèse d'un départ de feu accidentel.

Lire aussi :
Le timbre Marianne à l’effigie de la star des Femen crée la polémique
Tunisie : condamnation confirmée pour Amina, la Femen
Des Femen seins nus dans une mosquée de Suède
Des femmes seins nus devant la Grande Mosquée de Paris
Notre-Dame de Paris : des femmes aux seins nus choquent
Tunisie : les trois Femen libérées