Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Religions

Hauts-de-Seine : chrétiens et musulmans appellent au dialogue

Rédigé par Dramé Ibrahima | Jeudi 22 Mai 2003

L'association Approches 92 organisait dimanche dernier sa troisième journée de convivialité islamo-chrétienne. Active depuis 1995, l'association de dialogue islamo-chrétien œuvre pour le respect et la connaissance des deux religions. Les actions qui y ont été menées ont contribué à la possibilité d'expression de toutes les formes de cultures dans les Hauts-de-Seine. Dans un climat international tendu, Approches 92 permet la rencontre des différentes communautés par-delà leurs différences culturelles. Cette rencontre a été l'occasion pour les deux religions de démontrer que les dogmes poussaient au dialogue et à l'entreconnaissance et non au communautarisme.



Créée en 1995, Approche 92 a, pour priorité, la promotion du dialogue entre chrétiens et musulmans, qui forment les plus grandes communautés religieuses dans les Hauts-de-Seine. L'association conjugue les énergies de chrétiens et de musulmans qu'ils puisent dans leurs traditions respectives pour les mettre au service du plus grand nombre.

Loin d'être une tribune de débats dogmatiques et de prosélytisme, ce qui fait sa spécificité, Approches 92 organise des journées de rencontres afin de permettre aux deux communautés de pouvoir se côtoyer, dialoguer dans un soucis de résistance à la violence et à l'exclusion. Le conseil administratif est composé de 14 membres chrétiens et musulmans, qui, bien avant la fondation d'Approche 92, ont beaucoup milité pour le dialogue entre les deux cultures. Le président, Michel Jondot, prêtre depuis 1961 est un des pionners de l'initiative de dialogue intra-religieux.

Le Coran psalmodié et la Bible chantée

Abdallah Ben Mansour, responsable de l'UOIF à l'échelon européen, présent à la rencontre estime que l'initiative de dialogue entre les religions ne peut être qu'encouragée : « Les musulmans, chrétiens et juifs sont tous condamnés à se renconter, à travailler ensemble, vivre ensemble, c'est cela qui fait que les gens s'entreconnaissent et s'entraident. »

Pour beaucoup, les religions sont synonymes de conflits qui visent à imposer sa religion et sa tradition à d'autres cultures considérées comme inférieures à la sienne. « L'islam fait de la différence quelque chose de fondamental », nous répond Abdallah Ben Mansour. « En ce qui concerne les Gens du livre, c'est-à-dire les chrétiens avec leurs différentes Eglises et les juifs, l'islam appelle, ordonne aux musulmans de dialoguer. Le prophète de l'Islam avait d'ailleurs de très bonnes relations avec les juifs et chrétiens. »

La journée s'est terminée par une veillée pour la paix. Sur la scène de conférence, chrétiens et musulmans ont prié ensemble. L'imam de Nanterre, Cheikh Abdelhadi, ainsi que le prêtre Michel Jondot ont récité des passages du Coran et de la Bible appelant à la paix entre les peuples.