Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Religions

Hajj : près de trois millions de pèlerins musulmans

| Vendredi 29 Décembre 2006 à 01:34

           

Près de trois millions de musulmans ont débuté le pèlerinage hier. Tout de blanc vêtus, ils ont entamé la première étape du cinquième pilier de l’islam avant de quitter la ville de La Mecque pour se diriger vers Mina. Selon les chiffres officiels saoudiens, 1,65 millions de musulmans étrangers se sont déplacés cette année, un chiffre en augmentation de 6 % par rapport à l’année dernière.



Hajj : près de trois millions de pèlerins musulmans
Les pèlerins se sont d'abord rendus dans la grande mosquée de La Mecque, afin de faire le tour de la Kaaba, grand cube noir placé au centre de la Grande mosquée de La Mecque, qui contient la Pierre noire, qui selon les textes de l'Islam a été offerte par l'archange Gabriel à Abraham. Les pèlerins, tout de blanc vêtus, se sont ensuite dirigés vers la vallée de Mina, entamant ainsi une marche de 13 kilomètres. Les pèlerins se rendront sur le Mont Arafat aujourd'hui afin de s'y recueillir.

Les pèlerins regagneront La Mecque et sa Grande Mosquée samedi, jour de l'Aïd al-Adha. La plupart d'entre eux feront immoler des moutons en souvenir du sacrifice accompli par Abraham. Le lendemain, les fidèles retourneront à Mina pour lapider symboliquement le Diable, par le biais des piliers de Jamarat, qui ont été remplacés par des murs hauts de

Cette année, près de trois millions de fidèles se sont déplacés afin d'accomplir le pèlerinage annuel. Parmi eux, 1,6 million sont venus de l'étranger. A cette occasion, le gouvernement saoudien a mobilisé plus de 30 000 policiers et membres des forces de sécurité afin de prévenir les bousculades meurtrières qui ont lieu chaque année durant cet évènement.

En effet, l'an dernier, 362 personnes sont mortes lors d'un mouvement de foule pendant le rite de la lapidation, sur le pont de Jamarat. Le prince Nayef, ministre saoudien de l'Intérieur, a affirmé que les changements apportés cette année dans le déroulement du pèlerinage empêcheraient la présence de trop grandes foules sur le pont. « Nous espérons que le hadj, cette année, ne verra aucun incident », a-t-il déclaré quelques jours avant le début du pèlerinage.

Rénovations et sécurité

L'Arabie saoudite a débloqué 1,1 milliard de dollars pour l'agrandissement du pont de Jamarat afin d'y construire une structure à plusieurs niveaux. La première phase de cette transformation a été achevée à temps pour le pèlerinage de cette année, ce qui permettra le déplacement de 250 000 fidèles par heure.

Des haut-parleurs diffusent régulièrement des instructions aux pèlerins, les invitant à ne pas s'asseoir sur les trottoirs et à ne pas bloquer le passage, d'éviter les regroupements massifs et les campements le long du chemin. Abdelaziz Al al-Cheikh, grand mufti et plus haut dignitaire religieux d'Arabie saoudite, a toutefois demandé jeudi aux pèlerins d'éviter de se rendre tous en même temps sur le pont de Jamarat. Samedi, dimanche et lundi, les trois derniers jours du pèlerinage sont aussi ceux qui comportent le plus de risques d'incidents.