Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Grande-Bretagne : une musulmane assassinée, la piste islamophobe à l'étude

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 20 Juin 2014



Grande-Bretagne : une musulmane assassinée, la piste islamophobe à l'étude
L’islamophobie tue. Une jeune Saoudienne de 31 ans, installée avec son frère en Grande-Bretagne pour ses études, a été sauvagement assassinée, mardi 17 juin, non loin de son domicile à Colcheste, à 80 km du nord-est de Londres.

Nahid Almanea, qui prenait des cours d’anglais à l’université de l’Essex depuis seulement six mois dans le cadre de ses études doctorales en sciences de la vie, a reçu au total 16 coups de couteau au visage, aux bras et au corps. Elle a été retrouvée vivante mais est morte rapidement sur place des suites de ses blessures malgré l’intervention rapide des secours.

Selon les enquêteurs, sa tenue vestimentaire pourrait ne pas être étrangère au crime. Lors de cette attaque éclair, la victime portait alors un voile et une abaya, une robe ample, de couleur bleu. « Nous sommes conscients que la tenue de la victime l’a identifié comme étant une musulmane et c'est l'une des principales axes de l'enquête, mais là encore, il n'est pas démontré à cet instant qu'elle a été ciblée en raison de sa religion », a déclaré avec prudence la police d’Essex.

Le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB) et plusieurs organisations musulmanes du pays comme Tell Mama ont déclaré leur consternation en apprenant la nouvelle.

« Avec l'atmosphère d’hostilité actuelle contre les musulmans (…), il y a une crainte certaine que cet assassinat peut avoir été motivé par la haine anti-musulmane », a fait savoir, jeudi 19 juin, Shafi Shuja, secrétaire général du MCB, rappelant que les femmes musulmanes sont des principales victimes de l’islamophobie. « Bien que cette crainte soit compréhensible, nous devons permettre à l'enquête de la police de suivre son cours », ajoute-t-il.

Un homme de 52 ans a été arrêté mais a été rapidement relâché. La police, à la recherche active d'un suspect, a lancé un appel à témoin afin de l’aider à avancer dans l’enquête.