Connectez-vous S'inscrire






Monde

Le gouvernement britannique au taquet contre l’islamophobie

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mardi 13 Août 2013



David Cameron en visite dans la mosquée Jamia de Manchester pour ses voeux de l'Aïd al-Fitr, le 7 août, s'engage contre l'islamophobie.
David Cameron en visite dans la mosquée Jamia de Manchester pour ses voeux de l'Aïd al-Fitr, le 7 août, s'engage contre l'islamophobie.
Le Premier ministre David Cameron fait montre de fermeté contre l’islamophobie en Grande-Bretagne après la dernière série d’attaques contre des mosquées. Depuis le meurtre du soldat britannique à Londres en mai dernier, les violences à l’égard des musulmans ont explosé.

L’organisation Tell Mama (Measuring Anti-Muslim Attacks – Mesures des attaques anti-musulmans) a recensé pas moins de 212 incidents et actes islamophobes en à peine trois mois. 26 attaques contre des lieux de cultes ont été signalées. Une mosquée du nord de Londres a été complètement ravagée par un incendie criminel en juin. Des mosquées des Midlands de l’Ouest ont aussi été visées par des bombes en juin et en juillet.

Reconnaissant « la gravité » des actes anti-musulmans, il a annoncé, lors d’une visite à la mosquée Jamia de Manchester le 7 août pour présenter ses vœux de l'Aïd al-Fitr, que le groupe de travail gouvernemental contre l’extrémisme va prochainement se pencher sur l’islamophobie et les formes que cette violence prend, rapporte le mensuel The Muslim News. « Je condamne absolument ces attaques, mais plus importante encore que la dénonciation est l'action », a déclaré David Cameron.

Ce groupe, qui avait été constitué en mai en réponse à la mort brutale de Lee Rigby, comprend des ministres, des hauts fonctionnaires de police et des responsables du renseignement intérieur.

Du concret contre l'islamophobie

« J'ai condamné toutes les attaques à la bombe contre toutes les mosquées et je les condamne totalement », a-t-il insisté face aux fidèles de la mosquée pour les rassurer de son engagement. Il a par ailleurs salué les musulmans pour leur sang-froid exemplaire face à la multiplication des atteintes morales et physiques contre eux.

« Je dirais que ce gouvernement a fait plus que tout autre gouvernement précédent pour combattre l'islamophobie sous toutes ses formes. Nous avons changé de stratégie de prévention. Nous avons responsabilisé la police, nous avons travaillé avec la communauté pour surveiller les foyers d'islamophobie et je n'exclue pas de prendre de nouvelles mesures », a poursuivi David Cameron, qui appuie les actions de Tell Mama.

Une vague d'islamophobie s'abat sur les musulmans d'Europe, dont ceux de France où un projet d'attentat contre une mosquée de Vénissieux a failli être mis à exécution. Face à l'explosion du nombre d'actes islamophobes, les musulmans attendent encore de voir le gouvernement français prendre le problème de l'islamophobie à bras le corps sur le terrain.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu