Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Expulsées, des familles Roms dorment devant la mairie

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 17 Octobre 2012



Suite à leur expulsion d’un bidonville de Noisy-le-Grand, en Seine-Saint-Denis, lundi 15 octobre, des familles Roms ont décidé de passer la nuit devant la mairie de la ville pour signaler les autorités qu’ils n’ont vraiment aucun autre endroit où aller.

Le rassemblement a compté environ 80 Roms ainsi que des représentants de diverses associations défendant leur cause. Au petit matin, la police s’est chargée de les disperser à nouveau.

La préfecture de police a fait savoir que tout s'est déroulé « sans incident ». Toutefois, Didier Cusserne, représentant du collectif de soutien aux Roms de Noisy-le-Grand, rappelle qu’« ils sont en train d’errer dans la ville après avoir été évacués de la mairie », tout en décrivant les opérations menées contre les Roms comme étant « une espèce de chasse à l’homme avec les policiers qui les suivent ». Ceci « ne fait que repousser le problème » puisque « la police ne veut qu’une chose, qu’ils passent sur le territoire voisin ».

De son côté, l’association Porte-B’Honneur, représentée par Nathalie-Marie Chantepie, rappelle les conditions de vie de ces Roms au sein du bidonville construit sur un terrain longeant l’A4. « Il y a beaucoup d’enfants, des nourrissons qui sont malades et qu’on a conduits aux urgences pédiatriques il y a encore deux jours ». « De nombreux cas de tuberculose » ont été diagnostiqués et faute de moyens « la plupart ont interrompu leur traitement », souligne-t-elle.

Lire aussi :
[Expulsions de Roms: une fermeté nécessaire pour Valls]urblankl:http://www.saphirnews.com/Expulsions-de-Roms-une-%C2%A0fermete-necessaire%C2%A0-pour-Valls_a15051.html
Marseille: les riverains partent à la chasse aux Roms
La Voix des Roms: Valls pourrait porter les couleurs de l'UMP en 2017