Connectez-vous S'inscrire






Hijab and the City

Êtes-vous branché(e)s actu ?

Rédigé par Khadija Tighanimine | Lundi 1 Février 2010



Êtes-vous branché(e)s actu ?
Les magazines féminins pullulent et sont à moindre prix, il y en a presque pour tous les goûts, même si, bien souvent, on a l’impression que c’est un peu partout pareil.

On sait prendre soin de soi, on fait des recherches sur le Net et on devient infaillible dès qu’il s’agit de parler bons plans fringues ou soins à moindre coût. Parce que, même quand on n’a pas forcément de budget magazines, Internet propose une large palette de sites féminins, qui sont en fait les interfaces Web de ces mêmes magazines.

On est donc submergé(e) par cette flopée de pages mag au féminin et on aime ça, parce que cela nous donne envie de nous chouchouter, de savoir quel produit bio acheter ou, tout simplement, faire une pause et lire des articles qui détendent.

C’est bien beau tout cela, mais qu’en est-il de l’actu ? Quand on va en kiosque, les magazines d’actu ou les grands journaux ne sont pas ceux que l’on voit au premier plan. On est plus attiré(e) par les titres chocs du genre : « Rajeunir sans passer sous le coup du bistouri » ou encore « Les bons plans sorties du week-end ».

On a bien sûr des journaux de prédilection, des sites d’information dans nos favoris, mais il n'en reste pas moins que l’on est moins forte question actu qu’on pourrait l’être.

« Dis, tu penses quoi de la conversion d’Ali Agça », « Ali qui ? » Bien sûr, on connaît les grandes lignes de l’actualité, celles que l’on ressasse à longueur de journée au JT ou encore dans les super infos Yahoo et, pour les plus curieuses, dans les sites d’infos en vogue, un peu décalés.

Mais qu’en est-il du bon vieux journal ? Celui face auquel on se délecte, celui dont les pages ne servent non pas qu’à nettoyer les vitres mais aussi à être découpées, classées et archivées pour les plus mordues. Bon, j’exagère un peu, c’est vrai, mais il faut dire que cela ne nous ferait pas de mal de temps à autre.

L’idéal est de pouvoir briller sur des sujets aussi bien sérieux que légers, être en mesure d’avoir plus d’un tour dans son cerveau quand on se retrouve dans des situations différentes. Et être branché(e) actu, c’est ne pas perdre le fil de ce qui se passe autour de nous quand bien même cela ne nous concernerait qu’indirectement. Bien entendu, on ne peut pas avoir un avis sur tout !

Toutes à vos journaux et trêve de discussions de salons de coiffure ! Être branché(e) actu, c’est surtout être branché(e) au monde et ne pas en perdre une miette !

Êtes-vous branché(e)s actu ?
En partenariat avec




Loading