Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Sur le vif

États-Unis : trois hommes reconnus coupables d'avoir fomenté un attentat contre des réfugiés musulmans

Rédigé par Benjamin Andria | Jeudi 19 Avril 2018



États-Unis : trois hommes reconnus coupables d'avoir fomenté un attentat contre des réfugiés musulmans
Trois hommes prônant la suprématie blanche ont été reconnus coupables, mercredi 18 avril, d’avoir fomenté un attentat à la bombe contre un immeuble hébergeant des immigrés somaliens à Garden City, dans le Kansas (États-Unis). Cet immeuble abritait également une mosquée.

Curtis Allen, Gavin Wright et Patrick Eugene Stein, âgés de 49 à 50 ans, avaient pu être arrêtés en octobre 2016 par le FBI à temps, après que des agents fédéraux ont infiltré leur milice baptisée « Les Croisés » (« The Crusaders ») durant des mois.

Ils avaient prévu de faire exploser l’immeuble à l’aide de quatre véhicules piégés positionnés aux quatre coins du bâtiment dans le but de « réveiller la population » et de faire savoir aux musulmans qu’« ils ne sont pas les bienvenus à Garden City, dans le Kansas et aux États-Unis ».

Le procureur général a salué la décision rendue au terme d’un procès qui a duré quatre semaine à Wichita, la présentant comme « une victoire significative contre le terrorisme intérieur et les crimes de haine ».

Le verdict sera rendu fin juin.* Les trois hommes, qui ont plaidé non coupables, risquent la prison à vie.

Mise à jour vendredi 25 janvier 2019 : La décision a été prise début 2019. Curtis Allen a été condamné à 25 ans dr prison. Gavin Wright à 26 ans et Patrick Stein à 30 ans de prison.

Lire aussi :
Etats-Unis : un homme menaçant d’incendier une mosquée condamné à cinq ans de prison
Trois personnes inculpées dans l'attentat contre une mosquée du Minnesota
USA : une mosquée paye l’amende d'un jeune condamné pour avoir vandalisé le lieu de culte