Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Egypte : le parti issu des Frères musulmans autorisé

Rédigé par La Rédaction | Lundi 6 Juin 2011



Le Parti de la liberté et de la justice, issu des Frères musulmans égyptiens, a été légalisé lundi 6 juin, a annoncé l'agence officielle Mena.

C’est une première depuis la création du mouvement en 1928. Les Frères musulmans étaient officiellement interdits depuis 1954 et l’étaient également sous le régime de Hosni Moubarak. Mais depuis sa démission forcée le 11 février dernier, un vent de liberté souffle et profite à la confrérie.

Celle-ci avait annoncé fin avril qu'ils lançaient leur propre parti avec l'ambition de briguer la moitié des sièges aux législatives prévues en septembre prochain.

D'après ses fondateurs, le parti n'est pas religieux - les formations politiques sur des bases religieuses sont interdites en Egypte - mais « civil (et) s'appuyant sur les principes de la charia islamique ».

En déposant la demande de légalisation en mai, l'un des responsables du parti, Saad al-Katatni, avait indiqué que près d'un millier de femmes et une centaine de Coptes (chrétiens d'Egypte) faisaient partie des plus de 8.000 membres fondateurs. Le vice-président du parti, Rafiq Habib, est d’ailleurs un Copte.

Lire aussi :
Egypte : les Frères musulmans confrontés à une nouvelle culture politique - Entretien avec Khaled Hamza, rédacteur en chef de Ikhwanweb
Egypte : les religieux face à l'insurrection




Loading