Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Egypte : la France pour la libération de Mohamed Morsi

Rédigé par La Rédaction | Mardi 30 Juillet 2013



La France a appelé, mardi 30 juillet, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à la libération de Mohamed Morsi. Le président égyptien déchu de ses fonctions par l’armée a été arrêté le 3 juillet, quelques heures après sa destitution. Le lieu de sa détention est gardé secret.

« La situation est très critique en Egypte », a déclaré le ministre lors d’un point presse à Paris, appelant ensuite « au refus de la violence et à la libération des prisonniers politiques, y compris celle de l'ancien président Morsi », qui fut « élu dans des conditions régulières ». « Il faut revenir vers un cheminement démocratique », a-t-il ajouté.

La représentante de la diplomatie de l'Union européenne, Catherine Ashton, a appelé à une sortie de crise négociée « incluant toutes les forces politiques », y compris les Frères musulmans. En voyage au Caire, elle a pu rendre une visite à Mohamed Morsi mardi. Elle a rencontré le président déchu pendant deux heures et a assuré qu'il allait « bien » et avait « accès aux informations », tout en refusant de donner des détails sur sa localisation ni sur le contenu de ses discussions.

Lire aussi :
Egypte : le « terrorisme » pour légitimer la répression des pro-Morsi
Egypte : Morsi en détention pour ses liens avec le Hamas
Coup d’Etat en Egypte : Tariq Ramadan dénonce l’implication des Etats-Unis
Egypte : un gouvernement formé sans Frères Musulmans
Egypte : l'armée destitue Mohamed Morsi