Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Egypte : des agressions sexuelles en série à Tahrir

Rédigé par La Rédaction | Mardi 10 Juin 2014



Une vidéo des plus choquantes circule sur Twitter. Prise lors des célébrations de l’investiture du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, sur la place Tahrir au Caire dimanche 8 juin, elle montre une femme dévêtue, le corps ensanglanté au milieu de la foule. La jeune femme blessée se fait escorter par des policiers jusqu’à une ambulance.

Cette victime d’une agression sexuelle barbare a été authentifiée par un responsable de la sécurité. Il s’agit d’une étudiante de 19 ans. Lors du rassemblement de dimanche, elle n’est pas la seule la femme à avoir subi les sévices de manifestants. L’association I saw Harassment (J'ai vu du harcèlement) a ainsi recensé cinq cas d'agressions sexuelles sur la place Tahrir.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé l’arrestation de sept hommes de 16 à 49 ans pour ces faits, mettant à nouveau en lumière le harcèlement sexuel dans la rue qui fait partie du quotidien pour les femmes en Egypte. « Entre novembre 2012 et juin 2013, environ 250 cas de harcèlements, d'agressions sexuelles ou de viols sous la menace d'armes lors de manifestations au Caire ont été recensés », fait savoir Fathi Farid, un militant de l'association I saw Harrassment.

Le phénomène s’est amplifié au moment de la révolution de 2011, qui a mis fin au règne d’Hosni Moubarak. Il avait été médiatisé après l’agression sexuelle de journalistes mais faute de réponse pénale forte, les choses ne se sont toujours pas arrangées. Au moment des manifestations réclamant la destitution du président Mohamed Morsi fin juin/début juillet 2013, ce sont près de 100 femmes qui ont été agressées sexuellement, selon Human Rights Watch.

Le nouveau pouvoir porté par le général Al-Sissi dont l'élection était programmée, a annoncé le 5 juin l'adoption d'une série de sanctions allant de l'amende à la prison ferme pour punir les auteurs de harcèlement sexuel.

Lire aussi :
Egypte : la France légitime la répression... et l'arme
Le trajet infernal des « Femmes du bus 678 »
Egypte : des femmes agressées sexuellement en pleine manifestation
Egypte : al-Sissi président, les aspirations révolutionnaires enterrées
















Votre agenda