Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Dubaï : le batteur des Scorpions emprisonné pour « insulte à l’islam »

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 30 Avril 2014



Le batteur du groupe allemand de heavy metal Scorpions, James Kottak, a été condamné, mardi 29 avril, à un mois de prison à Dubaï pour « insulte à l’islam ». Il devrait bientôt en sortir, ayant déjà effectué une grande partie de sa peine en préventive.

Le 3 avril dernier, le musicien de 51 ans faisait escale en route vers le royaume de Bahreïn, où il devait se produire à l’occasion du Grand Prix de Formule 1. Mais l’homme a été arrêté alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool et qu’il aurait eu des gestes déplacés envers des passagers. Il aurait refusé d’embarquer avec des Pakistanais et des Afghans, se couvrant le nez pour ne pas les sentir, selon les témoins de la scène.

Il aurait également tenu des propos insultants envers d’autres passagers asiatiques, les traitant de « musulmans mal éduqués », avant de leur faire des doigts d’honneur, et de baisser son pantalon et de montrer son derrière à l’assistance.

Présenté hier à un juge, le membre des Scorpions a reconnu avoir bu de l’alcool mais a réfuté avoir insulté l’islam. « Je ne me rappelle pas avoir dit ces mots et je n’ai pas fait de doigts d’honneur », a-t-il affirmé. De même qu’il nie avoir baissé son pantalon, expliquant qu’il a soulevé son tee-shirt pour montrer son tatouage dans le dos. James Kottak s’est également vu infliger une amende d’environ 500 euros pour avoir bu de l’alcool sans permis.

Lire aussi :
Un parc d'attractions dédié au Coran dès 2015 à Dubaï
A Dubaï, l’artifice de tous les records pour l’année 2014
Rihanna tape la pose à la mosquée d’Abu Dhabi