Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 


 


Archives

Des moutons pour les SDF de Londres

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom (avec Islamonline) | Lundi 31 Décembre 2007 à 22:47

           

C'est un sujet classique de l'actualité, récurrent, un marronnier comme on dit dans le milieu journalistique : quand arrive l'hiver et les grands froids, les sans-logis, les sans-abris et autres SDF fleurissent dans nos JT. Associations caritatives, aides étatiques, banques alimentaires, tout le monde est sensibilisé, sollicité ou mis à contribution afin de venir en aide à cette partie pauvre de la population. En Angleterre, les Britanniques musulmans ont, quant à eux, choisi d'offrir, par le biais d'organismes caritatifs chrétiens, la bête qu'ils avaient sacrifiée au moment de la fête du sacrifice d'Abraham.



J'espère que cela va devenir une tradition

Selon le London Free Press, dans le but d'aider les populations pauvres à travers l'Europe, les Britanniques musulmans ont choisi de donner la viande de leurs moutons sacrifiés au moment de la fête de l'Aïd el-Kébir à deux organismes de charité chrétienne venant en aide aux pauvres et aux sans-abris.

« Nous savons qu'il y a beaucoup de gens qui ont faim et qui vivent dans la rue », a déclaré Mohammad Yassine, président du Centre islamique de l'Ontario, précisant que les musulmans de Londres ont fait don de plus de 360 kilogrammes de viande à l'association caritative chrétienne Mission services ainsi qu'à l'Armée du Salut à Londres. « J'espère que cela va devenir une tradition », a-t-il ajouté.

Précisons que le jour de l'Aïd el-Kébir, encore appelé Aïd al-Adha (fête du sacrifice), le musulman qui en a la possibilité et les moyens financiers se doit de sacrifier au choix un mouton, une chèvre, un chameau ou une vache. Ce geste étant censé rappeler le sacrifice du prophète Abraham, qui fut sur le point de sacrifier pour Dieu son fils Ismaïl.

Dans la tradition musulmane, la bête sacrifiée doit être partagée en trois parts, l'une devant être offert à un organisme de charité, l'autre à la famille, tandis que la troisième est consommée à titre personnel.

Lutter contre la pauvreté

Pour Jamal Taleb, imam de la mosquée de Londres, le don des Britanniques musulmans vise à lutter contre la faim dans les pays européens. « Nous pensons que la pauvreté est un problème contre lequel nous devons lutter ensemble afin d'en venir à bout », a-t-il déclaré.

Ce geste des Britanniques musulmans, et en particulier de la mosquée de Londres, qui a cette année choisi d'adresser ses dons de viande à Mission services et à l'Armée du salut, est sans précédent. L'an dernier, la viande de l'Aïd al-Adha avait été adressée à la Banque alimentaire de Londres.

Pour Joyce Boutin, de Mission services, les dons de viande faits par les Britanniques musulmans seront distribués dès la semaine prochaine parmi les pauvres et les sans-abris. « Nous nourrissons beaucoup de monde ici. Ce fut un bon choix », a-t-elle souligné.