Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Condamnée pour la rumeur sur le mariage musulman de la fille d'Estrosi

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 29 Novembre 2013



Une retraitée azuréenne a été condamnée cette semaine à une amende de 1 000 euros avec sursis par le tribunal correctionnel de Nice pour avoir relayé une rumeur selon laquelle le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, avait marié une de ses filles à un musulman et qu’elle s’était convertie à l’islam.

Le député-maire, qui avait organisé une conférence de presse en avril 2012 pour démontrer à l'époque que ses filles étaient célibataires, avait porté plainte contre X avec constitution de partie civile.

L’accusée, jugée pour diffamation, a expliqué qu'elle s'était contentée de relayer une « information » qui circulait sur la Toile sur un site de soutien à Front national. L’avocat du maire, Me Gérard Baudoux, lui a notamment reproché de n'avoir « pas divulgué l'origine de cette information infondée et nauséabonde ».

Lire aussi :
La fille du maire de Nice mariée à un musulman ? La justice sollicitée
Nice : une mosquée remplacée par une crèche
Le rap de Kery James fâche des élus UMP
Nice : une salle de prière ferme pour devenir un commissariat
Estrosi dérape sur l’islam, incompatible avec la démocratie
Roms : Estrosi poursuivi pour « incitation à la haine raciale »
Estrosi veut « mater » les Roms et les gens du voyage