Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bosnie : l’ex-responsable des forces croates se suicide en plein verdict du TPIY (vidéo)

Rédigé par Benjamin Andria | Mercredi 29 Novembre 2017



Bosnie : l’ex-responsable des forces croates se suicide en plein verdict du TPIY (vidéo)
Slobodan Praljak n’a pas feinté la mort. L’ancien responsable des forces croates de Bosnie, âgé de 72 ans, a choisi de se suicider devant les juges, à l’énoncé de son verdict rendu mercredi 29 novembre au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye. Une scène immortalisé par les caméras présents dans la cour.

Slobodan Praljak est considéré comme un héros en Croatie. « La contribution du général Slobodan Praljak a été d’une immense importance à la fois pour la défense de la Croatie et de la Bosnie contre l’agression du "grand serbe" et pour la survie du peuple croate sur son territoire historique durant la guerre patriotique », avait récemment fait savoir, lors d'un hommage, la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic.

Qu’à cela ne tienne, il a été reconnu coupable de crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Jugé depuis 2013 avec cinq autres responsables politiques et militaires croates de Bosnie, Slobodan Praljak, aussi connu pour être l’un des responsables de la destruction du pont ottoman de Mostar en novembre 1993, une des images marquantes de la guerre, a été condamné en appel à 20 ans de prison.

« Slobodan Praljak n’est pas un criminel de guerre. Je m’oppose avec mépris à votre verdict », a-t-il alors déclaré, avant de boire une fiole de poison. Il est décédé peu de temps après à l'hôpital. Une fin spectaculaire pour le TPIY, qui ferme ses portes le 30 décembre 2017.