Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Barack Obama prononce un discours d'unité à la mosquée de Baltimore

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 4 Février 2016



Le président des Etats-Unis Barack Obama s'est rendu pour la première fois depuis son élection à la Maison Blanche dans une mosquée américaine, ici celle de Baltimore mercredi 3 février. © ISB
Le président des Etats-Unis Barack Obama s'est rendu pour la première fois depuis son élection à la Maison Blanche dans une mosquée américaine, ici celle de Baltimore mercredi 3 février. © ISB
Pour la première fois depuis sa prise de fonction en 2009, le président des États-Unis Barack Obama s'est rendu dans une mosquée américaine, celle de Baltimore, dans le Maryland. Il est allé à la rencontre des musulmans dans la mosquée de l'Islamic Society of Baltimore mercredi 3 février où il a plaidé contre les discours de haine et la violence contre les musulmans.

Barack Obama a fait part de son soutien à ses concitoyens musulmans en proie à des discours hostiles, liés au contexte de campagne pour les primaires républicaines et démocrates, en vue de l'élection présidentielle en novembre prochain. Il a pris soin de relever « les amalgames entre les actes horribles de terrorisme et une religion dans son ensemble » qui ont cours « depuis le 11-Septembre, mais plus récemment depuis les attentats à Paris et San Bernardino ».

« Récemment, nous avons entendu une rhétorique inexcusable contre les musulmans américains, des propos qui n'ont pas leur place dans notre pays. Il n'est ainsi pas surprenant que le harcèlement et les menaces contre eux aient augmenté », a-t-il déclaré, faisant référence sans les nommer aux candidats républicains tels que Donald Trump et Ben Carson. Le premier a appelé à l'interdiction d'entrée temporaire aux États-Unis pour les musulmans tandis que le second a estimé qu'un musulman ne pourrait jamais devenir président.

Barack Obama a estimé que trop d'Américains n'entendent parler de l'islam que lors des attaques terroristes, plaidant ensuite pour une meilleure représentation des musulmans dans les chaînes américaines, aussi bien dans les JT que dans les séries et les films.

« Vous n'êtes pas seuls, vos compatriotes Américains sont debout avec vous », a-t-il voulu rassurer. « A ceux de vous qui en doutent, je puis vous dire en tant que président des Etats-Unis que votre place est ici. Vous n'êtes pas musulmans ou Américains, vous êtes musulmans et Américains », a-t-il également lancé. Avec près de 3 millions d'individus, les musulmans représente environ 1% de la population des États-Unis.

Lire aussi :
Une visite historique du président Obama dans une mosquée américaine
USA : Ben Carson et Donald Trump sur la vague de l'islamophobie
Michael Moore contre Donald Trump : « Nous sommes tous musulmans »
Iftar à la Maison Blanche : Obama se fait l'avocat d'Israël face aux musulmans
Obama-Romney : le vote des musulmans américains analysé