Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Au Maroc, le royalisme de Jamel Debbouze s'exprime (vidéo)

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 19 Juin 2015



Au Maroc, le royalisme de Jamel Debbouze s'exprime (vidéo)
Jamel Debouzze ne va pas se faire des amis. Dans un entretien au journal marocain TelQuel diffusé jeudi 18 juin, le comédien et réalisateur franco-marocain s'est décidé de faire l'éloge au roi Mohamed VI. Dans la vidéo, il décrit « l'engouement de Sa Majesté à vouloir aider la jeunesse et la culture dans son ensemble ». Il assure que le souverain lui a « filé des références musicales... H-Kayne... je ne connaissais pas, c’est lui qui me l’a fait découvrir...».

Et ce n’est pas tout. Dans cette interview faite à l'occasion de son festival « Marakkech du rire », il signifie également que l’avancée culturelle du Maroc est sans commune mesure avec ses voisins du Maghreb. « Je sais ce que c'est qu'un haut responsable qui a envie que ça bouge. La preuve, c'est que ça bouge derrière ! Si on en est là aujourd'hui (il montre le magazine TelQuel qui a fait sa Une titrée « Le scandale » avec le film Much Loved de Nabil Ayouch, ndlr), c'est que culturellement, il se passe quelque chose de fort ici, qui ne se passe pas en Algérie et qui ne se passe pas en Tunisie ». 


Le comédien natif de Trappes oublie simplement que ce film sur la prostitution a été interdit de diffusion dans le royaume avant même que son réalisateur ne dépose une demande de visa d'exploitation.

Qu'importe. Pour Jamel Debbouze, la connaissance et la sensibilité pour la culture de « M6 » est même plus grande pour Jamel Debbouze que celle de chefs d’Etat français: «J'ai rencontré plein de chefs d'Etat français, qui n'en avaient rien à foutre de la culture ! ». Le comédien est ami avec le souverain marocain depuis de longues années depuis leur première rencontre alors qu'il était encore prince héritier.