Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Attentat de Conflans : un homme se faisant passer pour un musulman condamné pour apologie du terrorisme

Rédigé par Lina Farelli | Samedi 24 Octobre 2020 à 11:26

           


Attentat de Conflans : un homme se faisant passer pour un musulman condamné pour apologie du terrorisme
Un individu originaire de Toulouse a été condamné, vendredi 23 octobre, à un an de prison dont deux mois ferme pour apologie du terrorisme. Le jeune homme, âgé de 20 ans, avait partagé l'odieux tweet du terroriste de Conflans dans lequel la tête du malheureux professeur décapité apparaissait.

Plus encore, il avait créé un profil « musulman » de type islamiste radical, vendredi 16 octobre, peu après l’attentat, sur un célèbre forum afin de tromper les internautes, rapporte La Dépêche. Ce faisant, l’homme voulait contribuer à alimenter la haine contre les musulmans.

« Je me suis fait passer pour l’un des leurs pour provoquer les patriotes sur le forum. J’avais pour but d’énerver les nationalistes pour qu’ils montent au créneau », a reconnu l'individu au tribunal. Il ne pensait pas se faire pincer mais il a été dénoncé sur la plateforme de signalement Pharos qui a su remonter la piste jusqu'au Toulousain.

Ce dernier « s’identifie clairement à quelqu’un d’origine arabe et de religion musulmane pour exciter les esprits et cela aussi constitue une provocation à la haine. Le premier effet de son acte, c’est déjà de relayer la propagande du terroriste dont il a relayé le tweet », a affirmé le procureur avant l'énoncé du verdict.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé à la sortie du Conseil de défense vendredi 23 octobre que 1 279 signalements sur Pharos ont abouti à 27 interpellations depuis l’assassinat de Samuel Paty.

Lire aussi :
Après l’assassinat de Samuel Paty, des appels à brûler la mosquée de Béziers lancés
Après l'attentat de Conflans, une mosquée de Bordeaux cible d’une attaque islamophobe
Deux musulmanes poignardées près de la Tour Eiffel : le caractère raciste de l’agression reconnu
Montélimar : l'entrée de la mosquée vandalisée après l’attentat de Conflans