Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Attentat de Conflans : l’appel des mosquées du Rhône à « ne pas tomber dans le piège de la division »

Rédigé par Lina Farelli | Dimanche 18 Octobre 2020 à 21:55

           


Attentat de Conflans : l’appel des mosquées du Rhône à « ne pas tomber dans le piège de la division »
Le Conseil des mosquées du Rhône (CMR) a fait valoir, à l’issue d’une réunion organisée dimanche 18 octobre, sa condamnation la plus totale de l’assassinat de Samuel Paty pour lequel des hommages appuyés sont rendus à travers la France.

L’instance, qui compte 30 mosquées, « ne peut rester silencieux, ni insensible devant tant de haine et de violence. Il ne peut accepter qu’un tel outrage soit perpétré au nom de l’islam, qui désavoue tous les actes inhumains et barbares. (…) C’est pourquoi, nous sommes engagés à renforcer l’étude des fondements idéologiques de la pensée extrémiste et le combat contre ceux qui l’alimentent, la nourrissent et la financent ».

Le CMR appelle ses imams « à profiter des prêches du vendredi pour rappeler aux fidèles que la France est notre communauté de destin et les appeler à s’engager encore plus dans la voie du vivre ensemble, respectueux et fraternel ».

« Aujourd’hui, pour comprendre les racines de ces dérives, il n’est plus possible de penser seul, pour soi, loin des autres. Les imams, les enseignants, les éducateurs et autres psychologues doivent travailler ensemble, les uns avec les autres », fait part le CMR, présidé par Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon.

« Face à la haine aveugle et la folie meurtrière, nous devons rester unis et solidaires sans jamais tomber dans le piège de la division tendu par ces agents du mal. Il faut aussi éviter de stigmatiser les Français de confession musulmane qui ne sont en rien responsables - ni de manière directe, ni de manière indirecte - de cette situation dramatique », appuie l’instance, invitant ceux qui nourrissent la haine et le rejet de l’autre par leur discours « à prendre conscience que leurs propos ne favorisent pas la paix sociale ».

« En ces moments extrêmement douloureux et difficiles, nous devons garder confiance en Dieu, faire preuve de patience, être à l’écoute, donner l'affection, offrir l'amour et revenir vers Celui qui tient nos cœurs et nos vies entre Ses mains », conclut-elle.

Lire aussi :
Après l'attentat de Conflans, les hommages appuyés à Samuel Paty au nom des libertés
La Liberté, notre bien le plus précieux – L’hommage d’un enseignant à Samuel Paty
Face à la barbarie, proclamons haut et fort la sacralité de la vie - Après l'attaque à Conflans, l'appel des imams de la paix
Face à la barbarie, proclamons haut et fort la sacralité de la vie - Après l'attaque à Conflans, l'appel des imams de la paix
Attaque à Conflans - Français musulmans, levons-nous !
Gérald Darmanin : « C’est la grandeur des musulmans de France de constater qu'il existe des dérives au nom de leur religion »