Connectez-vous S'inscrire






Monde

Attentat antisémite à Pittsburgh : des organisations musulmanes prêtes à financer des projets judéo-musulmans

Rédigé par | Mardi 6 Novembre 2018



Attentat antisémite à Pittsburgh : des organisations musulmanes prêtes à financer des projets judéo-musulmans
Dix jours après l’attentat contre une synagogue de Pittsburgh, l’émotion reste palpable dans cette ville de Pennsylvanie. Les témoignages de solidarité ont afflué auprès des victimes et de leurs familles. L’une des plus remarquées est venue des organisations musulmanes qui ont mis en place une campagne de financement au succès retentissant.

La campagne est devenue tellement virale que plus de 230 000 dollars (208 000 euros) ont été collectés grâce. L’objectif de départ étant largement atteint (150 000 dollars pour permettre aux familles de payer des obsèques ou des traitements médicaux pour les blessés), les organisateurs ont fait savoir qu'ils entendaient allouer le montant restant à divers projets allant dans le sens du renforcement de la cohésion, du dialogue et de la collaboration entre juifs et musulmans.

Un appel à diriger les dons vers deux victimes du racisme

Dès les 29 et 30 octobre, les organisateurs ont effectué deux versements de 25 000 dollars chacun au Centre islamique de Pittsburgh (ICP) chargé de remettre l'argent en main propre aux responsables juifs locaux. Par la suite, 110 000 dollars ont été transférés le 1er novembre pour permettre aux bénéficiaires d’assumer pleinement les charges des obsèques, estimés à environ 10 000 dollars chacun.

Les organisations musulmanes à l’origine de la campagne de crowdfunding ont appelé les éventuels donateurs à diriger leurs dons vers une autre campagne de soutien à deux familles de victimes du racisme. Vickie Jones et Maurice Stallard, deux sexagénaires noirs, ont été tués le 24 octobre à Louisville, dans le Kentucky par un homme qui a admis les avoir assassinés car Noirs. La campagne, lancée également par trois organisations musulmanes, a permis de collecter près de 46 000 dollars (40 000 euros)

Lire aussi :
Après l’attaque d’une synagogue de Pittsburgh, les Américains musulmans se mobilisent en faveur des victimes


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur