Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Argentine : juifs et musulmans se sont affrontés lors du Mondial du houmous

Rédigé par | Jeudi 19 Octobre 2017



Argentine : juifs et musulmans se sont affrontés lors du Mondial du houmous
Le premier concours international de houmous s’est tenu à Buenos Aires (Argentine) le 17 septembre dernier. Plus de 300 personnes se sont rassemblés au Tétouan, un restaurant grill marocain, afin d’accueillir une vingtaine de chefs juifs et musulmans.

A l’origine, le Congrès juif latino-américain et des associations locales musulmanes organisaient des rencontres pour favoriser le dialogue entre les communautés il y a trois ans. « Nous nous sommes rendus compte que nous parlions de juifs et de musulmans mais sans nous connaître. Il y a des conflits lointains dans lesquels les actions des gouvernements ou de groupes terroristes ont des répercussions sur notre vie quotidienne et éloignent des communautés qui vivent et travaillent ensemble en Argentine », explique Gabriel Busnik.

Les associations se sont ensuite mutuellement invitées lors de dîners pour Pessah ou de repas de rupture de jeûne durant le Ramadan (iftar). De ces multiples échanges culinaires ont émergé l’idée d’un événement spécial autour de la purée de pois chiche mondialement connu sous le nom du houmous, très consommé au Moyen-Orient. Un jury de chefs prestigieux s’est chargé de désigner le meilleur houmous fabriqué par des cuisiniers originaires de divers pays qui ont rivalisé d’ingéniosité et de créativité pour se distinguer, à l'instar de la Turque Beyzanur Ors qui a présenté un plat en forme de gâteau, décoré avec de la salade.

Myriam Kabbara a remporté le prix du meilleur houmous, rapporte Al Huffington Post. Cette Argentine musulmane est principale dans une école islamique de Buenos Aires. « J’ai aimé l’esprit », témoigne-t-elle.

« Je n’ai jamais de problèmes avec les juifs, et je pense que c’est très bien de montrer que les juifs et les musulmans peuvent être amis », ajoute-t-elle. « Au lieu d’importer les conflits, nous exportons la coexistence », surenchérit Luciano Safdie qui, comme les autres organisateurs, arborait pour l’occasion un t-shirt « Faites du houmous, pas la guerre ».

Lire aussi :
Etats-Unis : des musulmans lancent une campagne pour la réparation d'un cimetière juif profané
Etats-Unis : juifs et musulmans unis dans une nouvelle organisation
Belgique : les musulmans se mobilisent pour la rénovation de la synagogue d'Arlon
Texas : les clés de la synagogue remises aux fidèles musulmans
Shoah : ces musulmans qui protégèrent les juifs en terre d'islam





Loading