Connectez-vous S'inscrire











Débats Interactifs

A l’heure des mémoires et des identités blessées : quelles stratégies pour unir l’antiracisme ?

Rédigé par La Rédaction | Lundi 13 Mars 2006

Dans un contexte général tendu, mêlé de conflits (israélo-palestinien, irakien etc.), d’amalgames, de discriminations, de racismes, de minorités, d’exclusions et de compétitions des mémoires et des souffrances ; le rôle des « communautés identitaires » est plus que jamais à l’ordre du jour. Ce « nationalisme diasporique » conduit beaucoup d’entre nous vers le repli et l’hostilité envers ceux qui ne partagent pas les mêmes idées, coupant ainsi toute communication positive. A « l’ère des revendications identitaires », Esther Benbassa, tente de renouer le dialogue entre ces communautés que tout semble opposer. Suite à son ouvrage (co-écrit avec différents acteurs) « Juifs et musulmans, une histoire partagée, un dialogue à construire », « Le Pari(s) du vivre ensemble » est lancé (www.parisduvivreensemble.org).


 
Invité(s)
Présentation
Benbassa Esther
 
Née à Istanbul en 1950 d’une famille juive, Esther benbassa part étudier en Israël. Après avoir obtenu un diplôme de philosophie et de littérature française à l’université de Tel-Aviv, elle rejoint la France en 1972. Titulaire de nombreux doctorats, Esther Benbassa est aujourd’hui directrice d’études à l’Ecole pratique des hautes études, en Sorbonne, sur la chaire d’Histoire du judaïsme moderne. Coauteur de « Juifs et musulmans, une histoire partagée, un dialogue à construire », (parut le 9 mars 2006 aux éditions « la Découverte »), elle a publié de nombreux ouvrages tels que «Israël, la terre et le sacré » (éditions Flammarion, Paris, 2001), mais aussi « La république face à ses minorités. Les juifs hier, les musulmans aujourd’hui » (éditions Mille et Une Nuits, Paris, 2004).

 
   Posté par Alioun
le 13-03-2006 à 20:03:36
Question : Bonjour Madame Benbassa Je suis foncièrement antiraciste, mais aujourd'hui j'ai du mal à me retrouver dans la lutte contre l'antisémitisme en France. Car j'estime que cette lutte est menée de manière à générer un autre racisme dont je me sens malheureusement victime et que je nomme volontiers "islamophobie". Comment pensez-vous que des gens comme moi, qui sont très sensible à l'histoire du peuple juif en Europe, peuvent agir valablement contre les bastions antisémites sans se mettre en contradiction?
Réponse de Esther Benbassa :
Combattre l'islamophobie est aussi combattre l'antisémitisme, deux fléaux qui ne peuvent que nuire à la nation. On ne peut pas nier qu'il y ait de l'antisémitisme dans certains milieux arabo-musulmans, mais cela ne revient pas à condamner en bloc tous les Arabo-musulmans. Vous pouvez combattre l'antisémitisme en expliquant, en travaillant les esprits, en leur disant que si les juifs ont mieux réussi c'est aussi qu'ils étaient Français à leur arrivée dans les années 1960. Je parle des Juifs d'Afrique du Nord. La longue histoire en diaspora des juifs leur a donné des outils pour s'intégrer mieux et plus vite. Car aux juifs français, ils le sont depuis la fin du XVIIIe siècle. Tout cela s'explique. Je crois qu'à la prochaine génération, on aura tellement pris l'habitude de vivre avec l'Autre que ces questions pourraient ne pas se poser. Et si bien sûr les politiciens ne s'en servaient. Bien à vous. Esther Benbassa

 
   Posté par sam
le 15-03-2006 à 00:03:09
Question : Bonjour, j'aimerai savoir pourquoi fait on une différence entre l'antisémitisme et le racisme ? même si l'antisémitisme est un racisme précisément contre les "sémites", pourquoi, selon vous, les médias et associations se sentent obliger de préciser lorsqu'ils parlent de racisme en général ?
Réponse de Esther Benbassa :
Normalement, ne on devrait pas la faire cette différence. L'histoire de l'antisémitisme qui a mené à l'extermination du peuple juif mène à cette distinction. L'antisémitisme est une forme de racisme et de surcroît montre où peut mener le racisme si on ne l'endigue pas à temps. Cdt. EB

 
   Posté par tony
le 15-03-2006 à 00:03:34
Question : Pensez vous que la paix entre "juifs" et "musulmans" est possible à l'heure actuelle ? si oui sous quelles conditions ?
Réponse de Esther Benbassa :
Elle a été possible dans le passé, pourquoi ne le serait-il demain? Nous venons même de publier un livre qui s'appelle: Juifs et musulmans, une histoire partagée et un dailogue à construire (La Découverte). Les répercussions du conflit israélo-palestinien n'aide pas du tout à un rapprochement. La lutte contre les discriminations touchant les Arabes, des projets sociaux et économiques qui les sortiraient du chômage, de la précarité, une école moins discriminante pourrait aider à ce rapprochement. Faut-il encore vaincre les peurs, l'ignorance des uns par les autres, aider à la reconnaissance mutuelle.L'arrêt par les politiques de l'instrumentalisation, qui jouent souvent sur la carte de l'insécurité comme carte électorale en ne faisant pas grand chose pour lerapprochementest aussi un élément à prendre en considération. Et puis il faut arrêter aussi les deux poids deux mesures des politiques et médias qui ne traitent pas le sproblèmes concernant les Juifs et les Arabes de la même manière ni avec la même sollicitude. Cdt. EB

 
   Posté par IO
le 15-03-2006 à 13:03:35
Question : Pourquoi ne pas mobiliser les energies intellectuelles et politiques pour aider les Israeliens, les Juifs à partager politiquement et religieusement la Terre Sainte avec les palestiniens chrétiens, musulmans/ Debray, Derrida, Legendre... Bauberot... convergent vers l'idée que Jérusalem pour être reconnue comme patrimoine universel de l'humanité: lieu de nouage des trois religions du Livre; cela permettrait de donner en outre à l'idéal laïque, républicain, démocratique de penser qu'à terme la seule solution, c'est un Etat unique avec liberté de circulation et de culte des trois communautés du Livre, des Gens du Livre en effet comme disent les muslims. bien à vous IO
Réponse de Esther Benbassa :
Je suis pour deux Etats indépendants. On ne peut pas mener une politique moderne fondée seulement sur la religion. L'Etat unique ne tiendrait pas le coup. Voilà mon modeste avis. Cdt. EB

 
   Posté par YASS
le 16-03-2006 à 12:03:12
Question : Bonjour, j'étais en train de discuté avec une amie nous discutions du communautarisme,je tiens à préciser que je suis originaire du maghreb,plus particuliérement du communautarisme "automatique".Je lui expliquais qu'a la pause de 10h (en cours car je suis étudiant j'oubliais de le préciser) des groupes d'affinités se forment et qu'à un moment je me suis rendu compte que le groupe,d'une dixaine de personnes, avec je prenais toujours ma pause étient tous des gens qui ont le mémes origines que moi.Je voulais donc savoir quelle était votre opinion sur ce communautarisme "inconscient"? En vous remerciant d'avance. El kaddouri Yassine.
Réponse de Esther Benbassa :
Le communautarisme par affinités est une tendance naturelle. Le problème n'est pas là du tout. C'est lorsque les instances dirigeantes des communautés tentent de pousser au repli pour mieux cerner leurs ouailels. C'est ensuite qu'on assiste à leur tyrannie. La République devrait mener une politique pluraliste et accepter enfin que la sauvegarde de sa culture n'a jamais empêché quelqu'un de devenir un vrai citoyen. Nous sommes désormais des citoyens français à trait d'union. Arabes et Français, Juifs et Français, Blacks et Français et ainsi de suite. Le meilleur moyen d'éviter les replis et en même temps d'évoluer avec son bagage traditionnel et culturel.

 
   Posté par Astrio le petit robot
le 16-03-2006 à 21:03:57
Question : Ne pensez vous pas qu’il existe aujourd’hui une islamophobie institutionnelle. Lorsqu’un préfet de la République refuse une femme voilée pour une cérémonie d’attribution de nationalité, çà fait peur !
Réponse de Esther Benbassa :
Bien sûr qu'il existe une islamophobie entrée dans les moeurs à laquelle les médias ont également contribué avec force. Dans le cas que vous citez, il est plus opportun de parler d'intégrisme républicain que d'islamophobie. Au départ la laïcité ne prônait pas du tout le non respect de la religion de l'autre, au contraire.La laïcité est aujourd'hui la dernière valeur rassembleuse, lorsque liberté, égalité, fraternité ont disparu. Bien à vous. EB

 
   Posté par Amadou
le 16-03-2006 à 21:03:40
Question : Madame, On assiste aujourd'hui au développement du commerce ethnique : fast food halal, salon de coiffure afro... On parle maintenant de marketing ethnique... Faut il voir une tendance au communautarisme ou bien autre chose ?
Réponse de Esther Benbassa :
Il y a une nette tendance à des sortes de nationalismes identitaires. Mais le marketing ethnique a existé de tout temps et pourquoi pas? En quoi nuit-il à la citoyenneté? Bien à vous. EB

 
   Posté par nico
le 16-03-2006 à 21:03:17
Question : Qu'attendez vous du "pari(s) du vivre ensemble"? Y'aura t'il une suite à cette belle initiative?
Réponse de Esther Benbassa :
Un appel d'air vers les décideurs, une volonté d emontrer que la société civile a des choses à faire entendre. Socialiser les différences dans un cadre de réflexion et de festivité pour que les voies multiples et colorées de la France se fassent entendre. Espérons que le relais sera pris par d'autres. Bien à vous. EB

 
   Posté par Samira
le 16-03-2006 à 21:03:48
Question : Bonsoir Madame Que pensez de Dieudonné... Je trouve que c'est un Noir qui est raciste. Mais je ne suis pas sûr pcque je sais qu'il dit des choses qui sont qd même vraies.. Merci
Réponse de Esther Benbassa :
Dieudonné devrait peut-être maîtriser sa pensée et son langage et éviter les dérives s'il veut être crédible. Il joue sur unt errain glissant qui se retourne contre lui. Il attise le feu au lieu de l'éteindre. Cdt. EB

 
   Posté par Leila
le 16-03-2006 à 21:03:56
Question : Comment votre initiative a été accueillie au sein des communautés juive et musulmane?
Réponse de Esther Benbassa :
J'aurai du mal à vous le dire précisément. des individus arabo-musulmans ont accouru massivement à ces journées et ça continue. Si on parle des institutions juives, elles n'ont pas été toutes d'une grande aide. Des réticences sont apparues probablement en raison de nos idées qui ne plaisent pas à tout le monde. Mais les femems et les hommes de bonne volonté n'ont pas manqué. Bien à vous. EB

 
   Posté par Alain Barry
le 16-03-2006 à 21:03:39
Question : Je suppose que vous connaissez Oriana Fallaci. Moi j'ai lu son livre et je trouve que ce genre de livre ne doit pas être vendu dans un pays comme la France. A Paris, il y a des librairies juives qui ont mis ce livre en vitrine. Que pensez vous de ce type de comportement? Ne croyez vous pas que les croyants doivent s'unir contre les attaques des religions, de toutes les religions?
Réponse de Esther Benbassa :
Je trouve inadmissible qu'on ait exposé dans des librairies juives le livre d'Oriana Fallacci. Les répercussions du conflit israélo-arabe sur le sol européen alimente des comportementq abherrants de ce genre. Et je le déplore. Cdt. EB

 
   Posté par antoine
le 16-03-2006 à 21:03:46
Question : Il faut des espaces de dialogue entre communauté. nous sommes tous d'accord sur ce sujet, mais quels acteurs valables pourraient jouer ce rôle en france aujourd'hui ?
Réponse de Esther Benbassa :
Des bonnnes volontés, des intellectuels, des associatifs, des gens de terrain qui oeuvreraient dans ce sens. Malgré les tensions des notables communautaires et de leurs organes. Si on fait rien, nous allons finir recroquevillés sur nous-mêmes.Cdt. EB

 
   Posté par Leila
le 16-03-2006 à 21:03:47
Question : Votre initiative vous a pris deux ans au niveau de la préparation. Avez vous du faire face à des difficultés ou des réticences particulières ?
Réponse de Esther Benbassa :
Oui pas mal. De nombreux bâtons dans les roues.Cdt. EB

 
   Posté par Elias
le 16-03-2006 à 21:03:24
Question : Que pensez-vous du Conseil représentatif des associations noires. Ne pensez-vous pas que ce type d'association contribue à faciliter de nouveaux racismes!? Excusez-moi, mais j'ai peur que le simple faite de prononcer le mot "Noir" deviennent un crime dans notre pays.
Réponse de Esther Benbassa :
Si ce Conseil représentatif ne se met pas à gérer la pensée de ses ouailles, je pense qu'il peut jouer un certain rôle sur l'échiquier politique pour faire entendre la voix des Noirs. Comme il est formé sur le modèle du CRIF, il risque avec le temps lui aussi, si l'Etat lui donne trop de pouvoir, à s'ériger institution disant ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Un danger qui guette toutes les institutions. Cdt. EB

 
   Posté par Antony en force
le 16-03-2006 à 21:03:41
Question : Le choix des lieux est il fortuit ou sympbolique? Aucun lieu de culte n'a été choisi, est ce volontaire?
Réponse de Esther Benbassa :
Pas de lieu de culte. Nous avons voulu montrer que nous pouvons dialoguer partout et que la religion n'est pas le seul terrain d'entente. Les lieux de la République sont aussi des terrains où on peut évoluer avec nos différences. Nous n'avons pas négligé non plus des leux symboliques comme l'Institut du Monde Arabe et le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme. Bien à vous. EB

 
   Posté par soraya
le 16-03-2006 à 21:03:27
Question : On rencontre trop de difficulté en France pour exprimer sa religion. Je suis pour la laïcité, pour la coexistence des toutes les personnes indépendamment de leur conviction philosophiques ou religieuses mais tout en empechant pas les personnes d'exprimer leur conviction. Je trouve la laïcité française très aggressive, qu'en pensez vous ?
Réponse de Esther Benbassa :
Je suis d'accord avec vous. La laïcité telle qu'elle est utilisée, elle relève d'un intégrisme républicain. Voilà le problème. Cdt. EB

 
   Posté par simone
le 16-03-2006 à 21:03:08
Question : Un des obstacle au combat unitaire est la stigmatisation et la criminnalisation des musulmans accusé de tous les maux, d'antisémitisme, de terrorisme, alors que jamais l'islamophobie n'a été si présente. Comment depasser cet obstacle ? bien à vous
Réponse de Esther Benbassa :
Pour le moment, il faut se battre au quotidien, ne pas céder. Etre vigilant, prendre la parole, ne pas craindre l'opprobre des siens pour agir. C'est une lutte qui ne s'arrêtera pas de sitôt. Il y a moins de siècles ce sont les juifs qu'on visait dans des campagnes monstrueuses d'antisémitisme, aujourd'hui ce nsont les musulmans. La France n'arrive pas à construire son identité que contre l'Autre. Cdt. EB

 
   Posté par Rayman
le 16-03-2006 à 21:03:52
Question : Bonjour madame Benbassa. Moi je vous trouve très optimiste. Je ne partage pas du tout votre optimisme. Je suis d'accord pour votre semaine du vivre ensemble. Et je vous souhaite bonne réussite. Mais pensez-vous vraiment que ça va changer quelque chose? Moi je pense qu'il faut commencer par montrer des femmes et des hommes bien noirs à la télé. Qu'en pensez-vous?
Réponse de Esther Benbassa :
Je suis d'accord avec vous. Mais si on ne fait rien,pensez-vous que c'est mieux? Et plus de Noirs à la télé changera-t-il en profondeur els problèmes de fonds? Cordialement. EB

 
   Posté par médine
le 16-03-2006 à 21:03:18
Question : Bonsoir Mme Benbassa. Quelle est votre approche concernant la loi du 15 mars 2004 sur les insignes religieux à l'école?
Réponse de Esther Benbassa :
Je me susi exprimée sur ce sujet dans un livre où je montrais que c'était une loi de trop sans grand intérêt. On pouvait l'éviter s'il n'y avait pas eu ce raidissement républicaniste auquel on a assisté. Cdt. EB

 
   Posté par EnFaveur de Tariq
le 16-03-2006 à 21:03:01
Question : Madame, je ne sais pas si vous connaissez Tariq Ramadan. Mais je trouve que vous dites des choses très proches de ce qu'il dit. Pourquoi ne l'avez vous pas invité? C'est un universitaire, un humaniste et un grand défenseur des droits de l'homme et de la femme. Je trouve qu'il a largement sa place dans la liste des invités. Merci de votre réponse
Réponse de Esther Benbassa :
Nous sommes en contact avec Ramadan et j'apprécie son positionnement actuel. Nous avons essayé de convenir d'un rendez-vous pour parler de cette semaine et ça n'a pas été possible en raison de son emploi du temps trop chargé. Voilà une réponse simple mais vraie. Cdt. EB

 
   Posté par nadia
le 16-03-2006 à 21:03:26
Question : Que pensez vous des positions de Bernard Henri Lévy à propos de Tariq Ramadan disant qu'il est un antisémite et qu'il nourrit l'antisémitisme au sein de la communauté musulmane ?
Réponse de Esther Benbassa :
Je ne crois pas aux élucubrations de Bernard Henri Lévy. Je en sais pas si ramadan est antisémite, en tout cas ce qu'il dit en public ne l'est pas. Jugeons l'homme sur ce qu'il dit. Cdt. EB

 
   Posté par Fabien du neuf cinq!
le 16-03-2006 à 21:03:41
Question : Salam (Paix) Mme Benbassa. J'approuve votre initiative à 500%! Que pensez vous des révoltes ou émeutes qui ont enflammé nos chéres banlieues françaises? Mr Alain Finkielkraut a énoncé l'hypothèse d'une émeute ethnico religieuse...
Réponse de Esther Benbassa :
Rien à voir avec une émeute ethnico-religieuse. Aucune synagogue, aucune église n'a été brûlée. On ne peut pas continuer à ignorer ce qui se passe dans les banlieues, le chômage, la ghettoïsation,et totues sortes de discriminations qui touchent les minorités visibles. C'ets bien facile d'enrober tout cela dans l'ethnico-religieux. cdt. EB

 
   Posté par hakim
le 16-03-2006 à 21:03:44
Question : Madame Benbassa, Je suise militant associatif. Je trouve les organismes tels que le fasild incompétents Ils sont incapables de financer de réelles initiatives qui contribue à lutter contre les nouvelles forme de racisme comme l'islamophobie. On a vraiment l'impression de se retrouver seul. C'est désolant. ! Faut il attendre des morts ? Je salue votre travail.
Réponse de Esther Benbassa :
Merci votre soutien que j'apprécie. J'espère que vous viendrez à une de ces journées et vous présenterez afin qu'on fasse connaissance. Bien à vous. EB

 
   Posté par nikita
le 16-03-2006 à 21:03:41
Question : Est ce une stratégie d'un tiers d'opposer systématiquement les juifs et les musulmnans ?
Réponse de Esther Benbassa :
Pas une stratégie mais un climat propice à cette opposition favorisée par les manoeuvres de certains politiciens électoralistes. La pêche aux voix joue beaucoup. Lorsque les Arabo-musulmans occuperont des postes stratégiques, on leur fera aussi la cour. Cdt. EB

 
   Posté par Ismaël
le 16-03-2006 à 21:03:29
Question : Quand on parle d'antisémitisme on accuse souvent les musulmans. Alors que chacun sait qu'Adolphe Hitler n'était pas musulman. Ne pensez-vous pas qu'il est temps de l'antisémitisme aux antisémitisme? Parce à force de crier au loup, on va finir par ne plus reconnaître les antisémites ce qui serait un danger pour nous tous. Merci beaucoup à SaphirNews. Et je serai avec vous toutes la semaine pour votre semaine à Paris. Ismaël
Réponse de Esther Benbassa :
Vous n'avez pas tort. L'antisémitisme existe, mais il sert aussi à cimenter une identité juive en dissolution. J'appelle dans mes papiers dans la prese à la prudence. mais il n'y a pas beaucoup de monde pour m'entendre. Cdt. EB

 
   Posté par Joeystarr
le 16-03-2006 à 21:03:18
Question : Que pensez de l'initiative d'un certain nombre de célébrité (à l'instar de Joey Starr, Jamel Debbouze...)appelant à l'inscription massive sur les listes électorales?
Réponse de Esther Benbassa :
Toute initiative citoyenne est à soutenir et celle-là a du mérite. cdt. EB

 
   Posté par Fouziha
le 16-03-2006 à 21:03:01
Question : Aujourd'hui les femmes les plus discriminées sont les femmes musulmanes qui porte le hijab. Est-ce que vous avez pensé à leur doner la parole durant votre semaine? Parceque c'est très important de leur donner la parole. Je vous dis Bravo et bonne continuation pour vous semaine.
Réponse de Esther Benbassa :
Je n'ai pas choisi exprès des femmes voilées pour parler. A vrai dire, je n'en connais pas beaucoup. J'ai pris les gens que je connaissais de plsu près. Je suis sûre qu'elles viendront prendre la parole dan sla salle et elels seront écoutées. Bien à vous. EB

 
   Posté par Kathlyn
le 16-03-2006 à 21:03:25
Question : je trouve que le traitement de faveur que l'on fait à la communauté juive dans es médias est disproportionné ! quand un arabe meurt dans un café et que l'auteur a bien crié "sale arabe" on doute à appelé ça un crime raciste alors que tout le monde se lève pour Ilan Halemi alors que rien ne prouve que se soit un acte antisémite !!
Réponse de Esther Benbassa :
Pour le moment deux poids de mesures, je vous le concède. C'ets pour cette raison que les Arabo-musulmans devront pousser loin leurs études, hommes et femmes, et occuper des places de choix dans la société qui leur permettront de faire entendre leur voix et peser. Cdt. EB

 
   Posté par Intermitent
le 16-03-2006 à 22:03:38
Question : Bonjour madame. Bonjour à tous les lecteurs de saphirnews. Une semaine contre les discriminations, c'est bien. Mais après que fait-on?
Réponse de Esther Benbassa :
J'ai déjà répondu à cette question posée par un autre internaute. Voir plsu haut. Cdt. EB

 
   Posté par léa
le 16-03-2006 à 22:03:20
Question : Bonjour, moi je suis juive et je suis très amie avec beaucoup de musulmanes voilées. Je déplore que des extremistes juifs nottament le Betar aient attaquée physiquement certaines d'entre elles dans la rue ! en plus j'ai souvent lue sur les murs de paris dans le marrais des écritaux "Morts aux arabes" ! ça me fait peur !
Réponse de Esther Benbassa :
Déplorable si c'est vrai. cdt. EB

 
   Posté par Du93
le 16-03-2006 à 22:03:20
Question : La France est en retard en tout ce qui concerne le droit des minorités. Mais ne faut-il pas changer les mentalités avant de penser à changer les lois?
Réponse de Esther Benbassa :
En effet, il est primordial de changer els mentalités et cela commence à l'école qui devrait dispenser un enseignement prenant en compte les histoires des minorités qui habitent son sol. Nous avons besoin de restructurer notre mémoire collective orpheline de ces mémoires de l'esclavage, de la colonisation, etc. Les lois peuvent ausis donner un coup de pouce, surtout dans une France jacobine. Cdt. EB

 
   Posté par tariqenforce
le 16-03-2006 à 22:03:53
Question : Pourquoi n'avez vous pas invité Tariq Ramadan ? c'est pourtant une figure représentative des musulmans francophone non ? en plus il a le même type d'idée que vous !
Réponse de Esther Benbassa :
J'ai déjà répondu à cete question posée par un autre internaute. Voir plus haut. Cdt. EB

 
   Posté par Sarah
le 16-03-2006 à 22:03:53
Question : Que pensez-vous de Michel houellbecq? Ne pensez-vous pas que ce genre d'écrivain contribue à créer les conditions propres à maintenir des images discriminantes. Moi je ne l'aime pas du tout. Et vous?
Réponse de Esther Benbassa :
Il m'ennuie. Cdt. EB

 
   Posté par Fikret
le 16-03-2006 à 22:03:54
Question : Moi je suis pour inventer un autre « vivre-ensemble » différent de celui qu’offre l’universalisme républicain. Car je n’ai absolument pas envie de gommer mes valeurs religieuses et mes origines. Mais je ne tiens pas non plus à me retrouver enfermé dans des ghettos ethniques. J’ai absolument besoin de l’autre pour avancer et échanger. La France ce n’est plus uniquement Pierre ou Justine c’est aussi Malika, Oumar, Ratko, C’est aussi des gens qui mangent halal, casher, beaucoup consomment de l’alcool, d’autres pas du tout… Il n’y a pas de modèle unique. Il faut qu’on accepte tout le monde !
Réponse de Esther Benbassa :
Vous avez tout à fait raison. On ne peut plus être frnaçais seulement comme on ne peut être juif seulement ou musulman. Nos identités sont désormaisd à trait d'union. Français et musulmans, Noir et français, etc. C'ets l'avenir, d'ailleurs que je trouve radieux s'il devenait ainsi. Cdt. EB

 
   Posté par Théo
le 16-03-2006 à 22:03:35
Question : Bonjour madame Vous êtes universitaire et vous organisez ce type de manifestation. Pensez-vous vraiment que ce soit le rôle des universitaires de se substituer ainsi aux acteurs associatifs et politiques?
Réponse de Esther Benbassa :
En quoi le travail des uns empêchent-ils le travail des autres? Au contraire, nous sommes complémentaires. Tant mieux. Cdt. EB

 
   Posté par Alain Barry
le 16-03-2006 à 22:03:25
Question : Je vous remercie de votre réponse sur Oriana Fallaci. Si vous me permettez, j'aimerais exprimer le souhait de voir une semaine NATIONALE sur le Vivre ensemble. Paris c'est bien, mais comme on dit: Paris n'est pas la France.
Réponse de Esther Benbassa :
Vous avez raison. On fait ce qu'on peut. Bien à vous. EB

 
   Posté par Lheurejuste
le 16-03-2006 à 22:03:51
Question : Il y a toujours eu des musulmans, des juifs et des chrétiens et même des athées... Maintenant on parle de semaine du vivre ensemble. Ca montre que les choses vont de mal en pis. Qu'en pensez-vous?
Réponse de Esther Benbassa :
Actuellement, oui ça va mal et même très mal. Cdt. EB

 
   Posté par Samira
le 16-03-2006 à 22:03:28
Question : Est-ce que vous incluez les handicapés dans la semaine des discriminations. Et les gens du voyage?
Réponse de Esther Benbassa :
Oui les gens du voyage, oui les handicapés. Les deux lauréts de notre concours photo traitent de ces deux sujets. Aux tables rondes figurent aussi des représentants d'associations de handicapés et de roms. Regardez le programme sur www.parisduvivreensemble.org Cdt. EB

 
   Posté par Serges
le 16-03-2006 à 22:03:52
Question : Israël a encore violé le droit international et le droit du peuple palestinien avant hier à Jéricho. Nous sommes les spectateurs passifs de la destruction de tout un peuple. Il faut agir vite
Réponse de Esther Benbassa :
Oui en effet. Cdt. EB

 
   Posté par mahmoud
le 16-03-2006 à 22:03:35
Question : Bonsoir, je suis bien heureux qu'enfin il y ai des evènnements de ce style parcqu'on a besoin de sortir de nos cités et de nos getthos. Les musulmans entre autre n'ont pas de grands médias à leur service et manque cruellement de possibilité d'expression !! C pour ça qu'ils cassent tous les jeunes, ils peuvent pas parler autrement personne ne les écoute. j'espère que ça va faire changer les choses. merci
Réponse de Esther Benbassa :
Je ne sais pas si notre semaine fera changer les choses, mais peut-être aura attiré l'attention de ceux qui pensent qu'il n'y a rien à faire. Bien à vous. EB

 
   Posté par Jamelle
le 16-03-2006 à 22:03:42
Question : Bonsoir Madame Benbassa. Assalam à tous les lecteurs de saphir. Il y a beaucoup de choses à dire mais je vais aller droit au but. Que pensez vous des sans papier? N'est ce pas là aujourd'hui une des formes de discrimination les plus subtiles que nous voyons à l'oeuvre sous couvert de la loi?
Réponse de Esther Benbassa :
Les sans papiers est une réelle discrimination, je vous le concède. Cordialement. EB

 
   Posté par Emilie
le 16-03-2006 à 22:03:29
Question : Que pensez-vous de la discrimination positive? Je ne peux pas vous dire que j'ai une opinion parce que j'hésite entre les arguments de nicolas Sarkozy, un personnage que je déteste, et qui fait parfois des choses qui me plaisent. Alors j'aimerais avoir votre avis d'universitaire.
Réponse de Esther Benbassa :
La traduction de l'expression américaine d'affirmative action en discrimination positive est une très mauvais traduction Il n'existe pas de discrimination positive ni d'égalite de chances. Dans un pays jacobin comme la France la loi fait évoluer les choses. La loi sur la parité a fait avancer un peu les choses. Donner par la loi plus de places aux minorités a aidé aux Etats-Unis à al formation d'une classe moyenne noire. Un autre exemple 40% des étudiants des grandes universités américians sont asioatiques, il y a une génération ce pourcentage s'élevait à 2%. La loi donnerait un coup de pouce. Pas mal d'entreprises le font déjà. Il est temps de débloquer l'ascenseur social. Cdt. EB

 
   Posté par mounia
le 16-03-2006 à 22:03:59
Question : Personnellement je dois vous dire que j'en ai marre qu'on me rabache les oreilles avec les Shoah et tout ça : je suis d'accord c'est horrible ce qui s'est passé mais au Rwanda aussi c'était horrible, et en plus mlheureusement il semblerait que ça n'a pas permis aux gens d'en tirer des leçons car l'état d'Israel tue non seulement un peuple mais a longtemps rejeté les juifs arabes meme si c'était des juifs !!! comment apprendre à ces gens la que la haine engendre la haine ?
Réponse de Esther Benbassa :
peut-être qu'il n'est pas nécessaire de confondre els questions et de faire des amalgames. La Shoah est une extermination vouée à la destruction d'un peuple en raison de sa race et don appartenance. Ce n'est pas à moi d'approuver ce qu'on fait aux Palestiniens, j'ai écrit pas mal là- dessus. Le génocide au Rwanda ne justifie pas la Shoah, ni vice versa. Comme vous le savez la souffrance n'a jamais rendu les peples meilleurs. Je vous invite à réflechir sur cette idée simple mais vérifiée par l'hsitoire. Bien à vous. EB

 
   Posté par Emilie
le 16-03-2006 à 22:03:48
Question : Bonjour madame Je voudrais complèter ma question sur la discrimination positive en prenant le cas précis du préfet musulman. Un préfet a été désigné en raison de la religion. Est-ce vraiment quelque chose de bien?
Réponse de Esther Benbassa :
Entre discrimination positive et la gadgetisation il y a une vraie différence. Bien à vous. EB

 
   Posté par isabelle
le 16-03-2006 à 22:03:53
Question : Israel est une colonie. de la manière dont elle a été crée jusqu'a ces méthodes aujourd'hui, ce pays est une colonie. ce n'est pas une guerre de religion c'est une guerre de territoire. Pourquoi y insérer une connotation religieuse ? ça rapporte quoi ?
Réponse de Esther Benbassa :
Qui a parlé de religion? Les Israéliens et les Palestiniens ne se font pas la guerre pour des raisons religieuses. Cdt. EB

 
   Posté par Vanina
le 16-03-2006 à 22:03:53
Question : Que pensez-vous de la parité hommes femmes? J'ai lu toutes vos réponses et je me sens très proche de beaucoup de choses que vous avez dites. Mais je suis féministe et j'aimerais savoir ce que vous pensez du féminisme.
Réponse de Esther Benbassa :
Je n'aime pas les ismes. Je me sens femme, j'aime les hommes, mais j'aime aussi mon indépendance. Je me susi battue pour arriver où je suis avec mes propres moyens et continue à me battre. Il ne faut pas penser que tout est acquis. Nous devons continuer à nous battre pour avoir une éducation comme les garçons, obtenir des postes en conformité avec notre talent , recevoir els mêmes salaires que els hommes pour qualification égale. Cahque jour tout est à refaire. Comem al vie d'ialleurs; Bien à vous. EB

 
   Posté par Diwan
le 16-03-2006 à 22:03:17
Question : Votre présentation dit que vous avez vécu en Turquie. J'imagine que vous connaissez les Soufi. Ne pensez-vous pas que trop de politique dans la religion tue la fraternité commune à toutes les religions? Dans le soufisme il n'y a pas de politique. Ne devrait-on pas encourager l'islam soufi en France?
Réponse de Esther Benbassa :
Je n'ai aucune idée sur la question. excusez-moi. Bien à vous. EB

 
   Posté par Moussa
le 16-03-2006 à 22:03:25
Question : Madame Benbassa, Les jeunes sont à la table de la république et ils ont très faim. Et ils ne se contenteront pas des miettes. C’est pourquoi l’issue peut être très violente si la classe blanche dominante ne décide pas de partager les richesses de ce pays et les postes qui avec. Je suis catégoriquement opposé à la violence mais je ne crois malheureusement pas que les choses évolueront pacifiquement. A vrai dire je crains le pire. La banalisation de l’islamophobie, la mise à l’écart de certaines populations me conduise à ce pessimisme. Je voudrai aussi souligner que les pays d’origines nous aide, surtout leurs élites. La plupart des élites marocaines et algériennes étaient pour endiguer les dernières émeutes urbaines par des tirs à balles réelles. Avec de tels conseils, nos dirigeants ne vont pas se sentir racistes.
Réponse de Esther Benbassa :
Je suis d'accord avec ce que vous dites. La France est le pays des jacqueries, et ce sont les révoltes qui ont fait avancer les choses. Je n'ai pas compris la dernière partie de vos remarques. Cdt. EB

 
   Posté par mounia
le 16-03-2006 à 22:03:49
Question : c'est vrai que le rwanda ne justifie pas la Shoah se ne sont pas mes propos. Mais on ne parle pas autant de l'un que de l'autre. On instrumentalise la Shoah et je pense meme qyue c'est un manque de respect pour les gens qui en ont été victime. merci de votre réponse. je vais y penser.
Réponse de Esther Benbassa :
Vous oubliez que la Shoah a eu lieu sur les terres françaises aussi. D'où peut-être l'intérêt plus constant sur la Shoah que sur le Rwanda. La mémoire de la Shoah doit entrer dans l'histoire, son instrumentalisation ici et là me gêne. Et on ne peut pas nier qu'elle est aussi parfois instrumentalisée et en cela on aboutit au manque de respect pour ses victimes. Bien à vous. EB

 
   Posté par Rachida
le 16-03-2006 à 23:03:10
Question : Vous organisez une semaine de discrimination et vous invitez les musulmans, les chétiens et les juifs à une même conférence. Je crois que vous avez tort. En france, les gens qui discriminent ce sont les députés. C'est eux qui font les lois et qui votent les lois discriminatoires. Inutile d'accuser les imams, les prêtres et les rabbins. Vous connaissez l'Assemblée nationale? Ce sont tous des blancs et zéro musulman, zéros Arabe. Si ce n'est pas du communautarisme, de la discrimination ! qu'est ce que cela peut être?
Réponse de Esther Benbassa :
Notre semaine n'est pas cosnacrée qu'au dialogue interreligieux (une journée seulement). Si vous regardez bien le programme vous verrez que els politiques sont invités à s'expliquer. Voir el site: www.parisduvivreensemble. org Bien à vous. EB

 
   Posté par Serges
le 16-03-2006 à 23:03:02
Question : Que pensez-vous de l'homophobie?
Réponse de Esther Benbassa :
Le plus grand mal. dans cette semaine cette question sera traitée dans de nombreuses tables rondes. Bien à vous. EB

 
   Posté par Cyrille
le 16-03-2006 à 23:03:43
Question : Il y a du bussiness dans le racisme. C'est le fond de conmmerce de certaines librairies et de certains organisateurs de spectacles. Il ne faut pas oublier ça non plus!
Réponse de Esther Benbassa :
Peut-être pour certains. Bien à vous. EB