Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 


Sur le vif

41 % des musulmans en France « pratiquants », selon Ifop

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 13 Mai 2011 à 15:15

           


Le musulmans de France se sécularisent au fil du temps et cela se reflètent sur leurs comportements actuels. Moins de la moitié des musulmans de France se déclarent « croyants et pratiquants », selon une nouvelle étude Ifop parue vendredi 13 mai dans l’hebdomadaire Marianne. Ces derniers se disent majoritairement (64 %) « plus proches du mode de vie et de la culture des Français » et favorables au métissage matrimonial.

L'enquête a été réalisée sur un échantillon de 547 personnes d'origine musulmane, âgées de 18 ans et plus. Seuls 41 % des personnes sondées se disent « croyants et pratiquants », 34 % des autres se disent seulement « croyants ». 22 % se déclarent « d'origine musulmane » et 3 % « sans religion ».

Ils sont seulement 25 % à se rendre à la mosquée pour la grande prière hebdomadaire qui ne peut être accomplie qu'en assemblée comme le veut la tradition musulmane et sont tout de même 32 % à consommer de l'alcool. Toutefois, 80 % respectent, complètement ou partiellement, le jeûne du mois de ramadan.

Quant aux relations amoureuses, ils sont 71 % à avoir eu une relation amoureuse avec un(e) Français(e) d'origine non maghrébine et acceptent à 63 % que leur enfant convole avec un non-musulman.

Lorsqu'on les interroge sur la laïcité, ils estiment à 41 % que « la pratique de l'islam doit être adaptée et aménagée sur certains points pour être conforme à la laïcité française ». En revanche, 29 % considèrent qu'il faut rendre la laïcité compatible avec la pratique de l'islam.

Lire aussi :
Rencontres : homos, échangistes, musulmans, les recettes marketing gagnantes
Un site de rencontres musulman s’affiche en grand en Île-de-France
Halal : les boissons festives sans alcool décryptées
Décryptage : l’islam en France et en chiffres – 1989-2009
Les comportements des musulmans de France passés au crible