Connectez-vous S'inscrire






Histoire

17 octobre 1961 : rappel historique

Rédigé par Nadia Henni-Moulaï | Lundi 17 Octobre 2011



14 juin 1830
Les troupes françaises débarquent à Sidi-Ferruch, puis prennent Alger le 5 juillet. L’Algérie est officiellement proclamée « territoire français », le 12 novembre 1848.

8 mai 1945
Des émeutes insurrectionnelles sont réprimées. Plusieurs milliers d’Algériens tués.

Avril 1954
Un groupe de militants crée le CRUA, Comité révolutionnaire pour l’unité et l’action, qui devient, le 10 octobre 1954, le Front de libération nationale (FLN).

1er novembre 1954
Une série d’attentats frappe l’Algérie. L’insurrection armée initiée par le FLN marque la Toussaint rouge, le début de la lutte pour l’indépendance.

Juillet 1956
Grève générale des Algériens de France à l’appel du FLN.

13 mai 1958
L’armée prend le pouvoir et crée le Comité de salut public sous l’égide du général Massu. Investi le 1er juin 1958, le général de Gaulle reçoit les pouvoirs spéciaux.

20 décembre 1960
Les Nations unies reconnaissent à l’Algérie le droit à l’autodétermination. Les pro-Algérie française dénoncent le processus d’autodétermination, initié dès 1959 par De Gaulle.

8 janvier 1961
Le référendum sur l’autodétermination remporte un large « oui » en France comme en Algérie. En février, des activistes opposés à la politique de De Gaulle créent l’OAS (Organisation armée secrète). En avril, l’armée tente un coup d’État (« putsch des généraux »).

5 octobre 1961
Le préfet de Paris Maurice Papon impose un couvre-feu à tous les Algériens de Paris.

18 mars 1962
Signature des accords d’Évian ; cessez-le-feu, le 19 mars. L’Algérie proclame son indépendance le 5 juillet 1962.