Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Zeyneb : « Dois-je continuer à vivre avec un homme sans réelle conviction religieuse ? »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Samedi 22 Février 2014



Salam alaykum. Cela fait maintenant un an et demi que je suis mariée à un homme converti à l’islam depuis deux ans. À l’époque de sa conversion, il m’a expliqué qu’il était convaincu par l’islam et que c’était du fond de son cœur qu’il se convertissait.

Aujourd’hui, il m’apprend qu’il n’est pas totalement convaincu par l’islam, il trouve que cette religion est bien trop sévère à l’égard des femmes en particulier. Il me dit croire au Prophète (SAWS) mais en même temps me dit que toutes les religions se valent.

Son fils de 9 ans (né d’une précédente union) ne croit pas en Dieu et cela ne choque pas mon mari. De plus, si demain mon mari et moi étions amenés à nous séparer, il m’a confirmé qu’il abandonnerait l’islam.

Je ne sais pas quoi faire, dois-je continuer de vivre avec lui sachant que sa foi n’est pas forcément là ou dois-je divorcer car mon couple n’est pas religieusement valable ?

Il participe à de nombreuses discussions sur la religion, avec moi ou avec ma famille ou encore avec les frères de la mosquée, mais cela ne change pas son point de vue. Merci d’avance pour votre aide.

PS : je suis enceinte de notre premier enfant. Zeyneb

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Souvenez-vous, Zeyneb, Dieu choisit qui Il veut. La foi est une grâce qu’Il nous accorde, mais souvenez-vous aussi qu’Il est miséricordieux et qu’un repenti sincère sera toujours accueilli… Est-ce vraiment à vous de juger le degré de sincérité et de foi de votre conjoint ? Est-ce à vous de juger un enfant de 9 ans qui semble ne pas avoir la foi ?

Pour l’instant, vous ne semblez pas être « amenés à vous séparer », comme vous dites. Alors, si votre couple fonctionne, que vous êtes enceinte, pourquoi allez-vous vous torturer avec un futur fondé sur de simples fantasmes ?

Pour l’instant, votre mari se cherche, c’est bien légitime : l’islam est une expérience, un cheminement, laissez-lui le temps de comprendre, d’intégrer le sens de son engagement.

Quant à ses propos sur les religions…Si Dieu, le Tout-Puissant, a créé la diversité parmi les hommes, ce n’est pas un hasard et, à ce titre, pourquoi ne pas reconnaître que tous les chemins vers Lui se valent ?

Plutôt que de le craindre, parlez avec lui, témoignez de votre foi, de vos convictions profondes, pas de la bienséance fondée sur de simples codes sociaux, parfois dépassés sinon fondés sur des préjugés.

Essayez de le comprendre, de confronter vos points de vue. Relisez ensemble des textes qui vous inspirent et renforcent votre foi et discutez-en. Regardez, par exemple, du côté d’Éva de Vitray-Meyerovitch (La Prière en islam, Éd. Albin Michel, coll. « Spiritualités vivantes, 2003). Elle y démontre le sens des cinq piliers, et il est important de pratiquer en comprenant ce que l’on fait.

Il y a tant de façons de vivre l’islam ! Si vous le faites avec cœur, ce sera pour votre mari le meilleur des exemples possibles.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading