Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Yasser Arafat empoisonné ? Son corps bientôt exhumé

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 7 Novembre 2012



En saura-t-on bientôt plus sur les circonstances de la mort de Yasser Arafat ? Son corps devrait en effet être exhumé le 26 novembre.

Cette exhumation fait suite à la demande de la femme de l’ancien leader palestinien, Souha Arafat. Les causes exactes de la mort de son mari n’avaient pas pu être élucidées par les médecins, qui l’avaient soigné à l’hôpital militaire de Percy, en région parisienne, là même où il avait été hospitalisé peu avant son décès le 11 novembre 2004.

Huit ans après, en juillet 2012, coup de théâtre. Al-Jazeera dévoilait une découverte de l'Institut de radiophysique de Lausanne (Suisse), qui avait décelé, sur les effets personnels du leader palestinien, une quantité anormale de polonium, une substance radioactive toxique.

Dans la foulée, sa veuve a porté plainte contre X pour assassinat. Fin août, trois juges d’instruction du tribunal de Nanterre se sont vus confier une enquête judiciaire pour élucider la mort de l’ancien président de l'Autorité palestinienne.

L’exhumation de son corps permettra de faire des prélèvements et de vérifier si d'éventuelles traces de polonium s’y trouvent pour accréditer ou non la thèse de l’empoissonnement.

Cependant, l'Autorité palestinienne a émis, mardi 6 novembre, des doutes sur la possibilité de l'ouverture de la tombe de l'ancien raïs.

Elle « veut un protocole d'accord palestino-français pour autoriser l'équipe d'enquête à mener sa mission dans les Territoires palestiniens avec les citoyens palestiniens, parce c'est une question de souveraineté », a déclaré à l'AFP un responsable palestinien proche du dossier, sous couvert d'anonymat. Il a ajouté que l'équipe française « refusait une enquête conjointe à laquelle aurait accès la partie palestinienne. »

Deux experts du Centre hospitalier universitaire de Lausanne, dont le chef de l'Institut de radiophysique, se sont déjà rendus à Ramallah, en Cisjordanie, pour visiter le mausolée. Des magistrats français devraient aussi se rendre dans le territoire occupé palestinien, le 26 novembre. Après sa mort, aucune autopsie n'avait été réalisée sur son corps. Son exhumation pourrait faire la lumière sur son étrange décès.

Lire aussi :
Mort de Yasser Arafat : ouverture d’une enquête judiciaire en France
Arafat empoisonné ? La Palestine veut une enquête (vidéo)
Yasser Arafat : le patient le plus célèbre du monde
Les honneurs et des larmes pour Yasser Arafat