Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Vitry : une musulmane échappe à des coups de couteau à la sortie d’une école

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 18 Février 2016



Vitry : une musulmane échappe à des coups de couteau à la sortie d’une école
C'est une violente agression à laquelle une mère de famille a dû faire face vendredi 12 février à la sortie d’une école de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Une mère musulmane voilée, appelée Lola, a été victime d’une agression au couteau de la part d’une autre parent d’élève qu’elle ne connaissait pas. Lola s’en est tirée sans blessure mais très traumatisée selon le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) qui rapporte l'affaire cette semaine.

Lola aurait d’abord essuyé des insultes : « Qu’est-ce que t’as sal***, je vais te retirer ton voile ! » L’agresseuse aurait alors sorti de son sac un couteau. « Effrayée, Lola ne pense plus qu’à se sauver au plus vite avec son fils. Habitée par la peur de trébucher et de tomber à terre à la merci de l’agresseuse, elle arrive à esquiver les coups de couteau et à s’enfuir », raconte le CCIF, qui précise qu’à ce moment là, « aucune des nombreuses personnes présentes n’ont réagi à cette première attaque ».

Lola a ensuite pris son téléphone pour appeler la police mais l’assaillante aurait de nouveau attaqué. Cette fois, un homme se serait interposé pour la protéger par l’entremise de son parapluie.

Dans la soirée, Lola est convoquée au commissariat pour porter plainte. L’assaillante aurait reconnu avoir brandi un couteau mais réfute avoir porté de coups et affirme n’avoir jamais eu l’intention de tuer. Le CCIF déplore que « le lendemain, Lola apprend avec effarement que l’agresseuse a été relâchée et qu’aucune mesure d’éloignement n’a été prise par les forces de l’ordre », ce qui relève « d'un manquement grave du commissariat en charge de cette plainte ».

Traumatisée, Lola n’aurait pas pu accompagner ses enfants à l’école lundi 15 février. Un médecin de l’unité médico-judiciaire a prescrit à elle et son fils dix jours d’ITT (interruption de temps de travail). Selon Le Parisien qui a recueilli le témoignage de témoins, l’agresseuse n’en est pas à son premier coup d’essai et est connue dans le quartier pour ses excentricités. « Je sais qu’elle vit seule avec son fils et qu’elle a un grain. Tout le monde le dit », a lancé un voisin d’immeuble. Le CCIF annonce que l’audience sur cette agression islamophobe se tiendra le 21 septembre prochain.

Lire aussi :
Meurtre d'un musulman au Beaucet : un crime islamophobe ?
Charlie Hebdo : un homme qui voulait tuer un musulman relâché
Lille : agressés au couteau dans une mosquée




Loading