Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

#VisualRacism : visualiser le racisme pour mieux le combattre

Rédigé par | Lundi 28 Avril 2014



#VisualRacism, une campagne contre le racisme par FoulExpress
#VisualRacism, une campagne contre le racisme par FoulExpress
« Il paraît que les musulmans sont… Et les juifs sont… Et les Roms sont… » Comprendre le racisme permet de mieux le combattre. Pour ce faire, Foul Express a choisi d’imager les clichés qui conduisent aux discriminations et au racisme à travers la campagne #VisualRacism, lancée en cette fin du mois d'avril. L’association fondée par Marwan Muhammad, figure emblématique du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), a choisi de lancer une série de visualisations qui traitent du racisme de manière pédagogique, créative et accessible au grand public.

« L'idée, c'est de changer la tonalité des discussions sur le racisme, souvent houleuses et politiquement polarisées », fait savoir sur son site l’initiateur de ce projet innovant.

« Grâce au fruit de nombreux mois d’étude, d’analyse et de synthèse, nous avons pu concentrer nos efforts sur sept visualisations, portant sur des thèmes aussi divers que le traitement des migrants, la condition des femmes Roms, la négrophobie, l’islamophobie ou encore l’antisémitisme. Certains seront utilisés dans des salles de classe, d’autres dans des institutions internationales ou lors de conférences, mais ils ont d’abord été conçus pour le grand public », ajoute-t-il.

« Nous voulions aussi envoyer un signal fort aux médias, en montrant qu'il est possible de parler de racisme de manière accessible, sans pour autant évacuer la substance du propos : derrière des visuels ludiques, il y a une analyse profondément critique vis-à-vis des Etats qui se positionnent sur le terrain des droits de l'Homme sans les respecter sur leur propre sol, ou encore vis-à-vis d'associations féministes ou anti-racistes qui font beaucoup de bruit médiatique, puis sont aux abonnés absents dès qu'il faut protéger un camp Rom de l'évacuation ou soutenir une jeune fille voilée agressée. Plus que de slogans, c'est de réalisme et de proximité avec les victimes dont nous avons besoin », nous explique Marwan Muhammad, contacté par nos soins. La campagne #VisualRacism est soutenue par l’Open Society et le Réseau européen contre le racisme (ENAR)



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur