Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une plainte contre le recteur de la Grande Mosquée de Paris pour « incitation à la haine des juifs »

Rédigé par Benjamin Andria | Lundi 9 Juillet 2018



Une plainte contre le recteur de la Grande Mosquée de Paris pour « incitation à la haine des juifs »
Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) a annoncé avoir déposé plainte contre le recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur pour « incitation à la haine des juifs » après que ce dernier ait soutenu l’imam à l’issue d’un entretien le 2 juillet avec l’imam de la Grande Mosquée de Toulouse.

« Nous considérons qu’il est du devoir du BNVCA de dénoncer le soutien apporté par Dalil Boubakeur ainsi que la presse le rapporte », selon un communiqué en date du 4 juillet de cet organe, qui décrit le recteur de la GMP comme n’étant « en rien le représentant de l’islam de France » mais qu’« il dispose d’une influence morale réelle sur de très nombreux musulmans ».

« Le BNVCA attend des représentants de l’islam en France qu’ils se désolidarisent publiquement de l’imam de Toulouse Tatai, et condamnent ses prêches antisémites et anti-républicains », ajoute-t-il.

Dans une lettre adressée au maire de Toulouse, la Grande Mosquée de Paris a condamné des propos « totalement incongrus » de l’imam mais a salué ses excuses auprès des juifs de France. Des excuses qui n’ont pas suffi, les instances locales juives ayant décidé de rompre ses relations avec Mohamed Tatai en signe de protestation.

Lire aussi :
Le ministre algérien des Affaires religieuses au secours de l’imam de la mosquée de Toulouse
Le CRIF rompt ses relations avec l'imam de la Grande Mosquée de Toulouse
L’imam de Toulouse s'excuse auprès des juifs de France pour « l’interprétation décontextualisée de ses propos »
Une enquête ouverte sur l'imam de Grande Mosquée de Toulouse, accusé de prêcher la haine contre les juifs