Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une marche nationale contre l’islamophobie à Bruxelles

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 22 Octobre 2014



Une marche nationale contre l’islamophobie est en vue dans la capitale européenne. L’association Muslims Rights Belgium (MRB) a programmé, dimanche 26 octobre, à Bruxelles une grande manifestation contre le racisme anti-musulman pour dénoncer « la montée des actes islamophobes » et le « sentiment d'insécurité qui touche la communauté musulmane de Belgique ».

Pour l’association, l’opinion publique a besoin d’être sensibilisée à ce « nouveau racisme » qui « entrave la cohésion sociale ». « Nous condamnons donc solennellement ce nouveau visage du racisme qu'est l'islamophobie car il entrave la cohésion sociale, de même que les actes et propos qui en ont permis le développement », affirme MRB.

La manifestation doit aussi servir à envoyer un signal d’alarme envers les autorités qui n’ont pas conscience de l’ampleur de l’islamophobie selon l’association. « La gravité de l’islamophobie a de tout temps été sous-estimée », assure MRB dans son dernier rapport annuel. Bien souvent, les victimes ne signalent pas aux autorités les agressions dont elles ont fait l’objet. Il est donc difficile d’établir un tableau précis de l’islamophobie en Belgique.

Le rapport de MRB a toutefois permis de mettre en avant « la banalisation de l’islamophobie » qui sévit en Belgique. Dernier exemple en date, lors de la manifestation contre l’abattage rituel qui s'est tenue à Bruxelles le 28 septembre dernier, juste avant l'Aïd el-Kébir. Dans un communiqué, Muslims Rights Belgium révélait que des citoyens musulmans participant au rassemblement s’étaient fait violemment insulter. L’association soulignait que « l’islamophobie se dissimule sous diverses causes », qui deviennent des « prétextes », et elle avait porté plainte suite aux multiples dérapages recensés.

Une vingtaine d’autres associations ont signé l’appel de Muslims Rights Belgium et se joindront à la manifestation prévue dimanche, parmi lesquelles la Fédération des associations marocaines, le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie ou encore le Collectif Alternative Libertaire Bruxelles.

Lire aussi :
Belgique : quand un politicien méprisait les diasporas africaines
Belgique : le vrai-faux camp d’entraînement jihadiste
Aïd el-Kébir 2014 : manifestation contre l’abattage rituel à Bruxelles
Bruxelles : un haut fonctionnaire arrache le niqab d’une princesse du Qatar
Belgique : des sénateurs veulent combattre l’islamophobie par la loi
Belgique : les actes islamophobes en forte hausse en 2013