Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une journée de solidarité pour la mosquée d'Auch ravagée

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 16 Septembre 2015



Une journée de solidarité pour la mosquée d'Auch ravagée
Après le violent incendie criminel du 23 août dernier qui a ravagé la mosquée As-Salam (« La paix »), l’Association cultuelle des musulmans du Gers (ACMG) organise une journée de solidarité pour la reconstruction de l’édifice, dimanche 20 septembre à Auch à la salle polyvalente du Garros.

Une « réponse à l’intolérance », précisent les organisateurs, pour rassembler musulmans ou non autour d’une exposition de photos retraçant l’historique de la mosquée. Cette journée sera surtout l’occasion de lancer un appel aux dons pour le lieu du culte.

La seule mosquée de la ville est « le fruit de beaucoup de travail et de sacrifices financiers qui ont duré trois ans de 2005 à 2008 », rappelle l'ACMG, et « des centaines d’heures de travail de volontaires musulmans (maçons, charpentiers, plaquistes, carreleur, plombiers…) et un budget au final dépassant les 380 000 € tout compris ».

Après l’incendie considéré comme le plus grave acte islamophobe de l'année contre des mosquées, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’est rendu sur place fin août.

Aujourd’hui, privé de lieu de culte, les musulmans d’Auch vivent une situation quotidienne très difficile. « Plus de possibilité pour les femmes de prier, aucun cours d’arabe n’est dispensé aux enfants et la grande prière du vendredi est un combat de chaque semaine », déplore l'ACMG.

Lire aussi :
À Auch, Bernard Cazeneuve dénonce « un acte odieux »
Auch : l’incendie de la mosquée est bien d’origine criminelle
La mosquée d’Auch ravagée par un grave incendie
La mosquée de Mérignac ciblée par un jet de cocktail molotov
Une mosquée parisienne visée par un incendie
Des tirs à balles réelles contre une mosquée de Carpentras
Un incendie criminel vise la mosquée de Mâcon
Après-Charlie, les actes islamophobes explosent de 500 % en 2015




Loading