Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une ado fugueuse convertie à l’islam et mariée « par téléphone »

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 15 Mai 2013



Dans le cadre d'une enquête pour « soustraction de mineur », sept personnes ont été mises en examen à Mulhouse, a-t-on appris mercredi 15 mai par l’AFP.

Ces faits se sont déroulés après qu'une adolescente de 15 ans a fugué de chez son père à Mulhouse (Haut-Rhin) pour rejoindre un homme de 28 ans à Valence (Drôme) qu'elle a indiqué avoir « épousé par téléphone » après s'être convertie à l’islam de la même manière.

Quatre de ces suspects ont été placés en détention provisoire, a précisé le parquet de Mulhouse. Parmi eux, figurent le « mari » de cette jeune fille, un converti qui se serait déjà marié au Yemen, ainsi qu’un jeune homme qui aurait servi d’entremetteur entre les deux personnes via les réseaux sociaux.

Trois des amies de la fugueuse, âgées de 17, 18 et 19 ans, converties à l’islam, ont également été interpellées dans le cadre de cette enquête, tout comme un homme d'une vingtaine d'années. Aussi converti à l'islam, il se présente comme un « désenvoûteur » combattant les « djinns », les esprits, selon les enquêteurs.

L’enquête menant à ses arrestations s’est ouverte le 6 mai lorsque le père de l’adolescente a signalé sa fugue au commissariat de Mulhouse. Elle a été retrouvée la semaine dernière à Valence et a depuis rejoint Mulhouse.

La jeune fille s’est convertie à l’islam en cachette de ses parents « par téléphone et via des réseaux sociaux sur Internet », a-t-elle expliqué aux enquêteurs. Elle a précisé qu’il s’agissait de son deuxième « mariage » car elle avait déjà été répudiée par un premier « époux ».

L’enquête suit son cours pour mettre en lumière une affaire des plus étranges où la religion semble bel et bien être utilisée comme prétexte pour assouvir des désirs à des fins personnelles dangereuses.

Lire aussi :
Mariage grandiose à mi-chemin entre Orient et Occident
Rencontres : homos, échangistes, musulmans, les recettes marketing gagnantes
Ramadan 2012 : se marier pendant le mois du jeûne, possible ?
Nasséra, 18 ans : « Un frère est venu me demander en mariage »
Var : la justice valide un refus du mariage pour voile, un pas vers la jurisprudence