Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com

Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss




Ramadan

Ramadan 2012 : se marier pendant le mois du jeûne, possible ?

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Mercredi 13 Juin 2012

Comme beaucoup, vous avez décidé de vous marier en été. Quoi de plus normal, sauf que cette année, une grande partie de cette période tombe pendant le Ramadan. Pas de panique car se marier durant ce mois est possible même si ce n’est pas forcément l’idéal.



Ramadan 2012 : se marier pendant le mois du jeûne, possible ?
En France, la majorité des mariages se déroulent entre mai et septembre. En 2010, près des trois quarts d'entre eux (71 %) ont été célébrés durant cette période selon une enquête de l’Insee. On remarque même un pic, les trois premiers samedis de juin révèle MariageChics.com, un site spécialisé sur le mariage. Les fiancés comptent sur un temps ensoleillé même s'il n’est pas toujours au rendez-vous.

Cette année, cette saison estivale propice aux mariages sera marquée pour les musulmans par le mois du Ramadan qui devrait démarrer le 20 juillet.

L’été, une bonne occasion pour se marier

Les musulmans sont très attachés au mariage. Une étude de l’IFOP sur le mariage et les modes de rencontres chez les musulmans, réalisée fin 2010, montre que deux tiers des musulmans (89 %) trouvent que le mariage est assez ou très important. La même proportion de musulmans dit avoir l’intention de se marier un jour.

Quoi de plus beau, pour les musulmans qui plébiscitent autant le mariage, que de réaliser leur cérémonie pendant l’été, une saison idéale pour organiser une fête. C’est souvent durant cette période que les salariés souhaitent poser leurs congés pour se donner plus de chances de profiter d’un beau temps et de longues journées. Pour les enfants et jeunes étudiants, les vacances d'été sont arrivés. Pour les futurs époux, c'est donc la possibilité d'inviter un maximum de monde à se rendre aux festivités, d’organiser une belle réception et de faire de belles photos en extérieur.

Un mariage sans lune de miel ?

Les fiancés qui veulent absolument profiter des avantages d’un mariage en été n’ont pas besoin de le repousser malgré le Ramadan qui tombe durant cette période. En effet, une union est toujours possible durant ce mois béni car rien ne l’interdit dans la religion musulmane. « Il n’y a pas de mal à se marier durant ce mois », nous indique l’imam Mehdi, de l’Association des musulmans d’inspiration sunnite en France, basée à Sarcelles dans le Val-d’Oise, confirmant ainsi qu’il y a un consensus à ce sujet dans l’islam.

Bien entendu, les rapports sexuels entre les époux sont interdits du lever au coucher du soleil. Ils annulent le jeûne si cela a été fait volontairement et en toute connaissance de cause. Les personnes doivent alors rattraper ce jour et doivent aussi s’acquitter d’une œuvre expiatoire.

Dans un hadith authentique (récit du Prophète Muhammad), Abou Hourayrah, l'un des fidèles compagnons du Prophète, rapporte qu’un jour, à un homme venu lui annoncer qu’il avait eu une relation sexuelle avec sa femme pendant le Ramadan, le Prophète exhorta de faire une œuvre expiatoire en affranchissant un esclave, en jeûnant deux mois consécutifs ou en nourrissant soixante pauvres. L’homme, très pauvre, ne pouvait faire aucune de ses œuvres. Le Prophète lui donna alors un panier de dattes et l’invita à l’offrir en aumône à un pauvre. L’homme indiqua qu’il était le plus pauvre de Médine (en Arabie Saoudite), le Prophète lui dit alors de prendre les dattes pour nourrir sa famille. Il est donc clair qu’il est important de réaliser une action expiatoire à sa portée pour se repentir d’un tel acte.

Pour des jeunes mariés, plein de passions, les tentations peuvent être grandes. Beaucoup préféreront se marier après ou avant le Ramadan pour profiter pleinement de leur nouveau statut d'époux en jouissant d’une lune de miel sans restrictions.

L’imam Mehdi précise qu’« en général, les gens ne se marient pas durant cette période ». Lui n’a d'ailleurs jamais célébré de mariages durant le Ramadan. « Les gens n’ont pas vraiment la pensée à se marier car la journée, il jeûne et le soir, ils vont prier », explique-t-il.

Une petite fête après l'iftar

Pour ceux qui choisissent malgré tout de se marier durant le Ramadan, la fête du mariage sera nécessairement organisée en soirée après l’iftar, l'heure de la rupture du jeûne. En juillet et en août, les journées sont longues et il faudra donc attendre cette année jusqu'à 21h passées pour inviter ses convives à table.

Par ailleurs, miser sur une grande fête qui pourrait durer jusqu'à l’aube paraît difficile à mettre en place. Un bon banquet suffira et pourrait simplement être le prolongement d’un iftar convivial en petit comité. Miser sur la simplicité est aussi gage qu'il n'y aura ni excès ni gaspillage lors de cet évènement.

A ceux qui rêvent d’un mariage en grande pompe, mieux vaut attendre la fin du Ramadan.



Maria Magassa-Konaté


Ramadan | Hadj | Aïd al-Adha


Inscription à la newsletter




Loading




L'actu vue par Yace