Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un site pour lutter contre les dicsriminations lancé

Rédigé par La Rédaction | Samedi 12 Septembre 2015



Il devient urgent de le rappeler. La discrimination et le racisme ne sont pas des opinions mais bien des délits punis par la loi. Pour lutter contre ces fléaux, Christiane Taubira, garde des Sceaux, a lancé cette semaine un site pour informer et assister les victimes dans le combat judiciaire.

« La victime de discrimination finit par s'attendre à ce qu'on lui refuse un logement ou un emploi du fait de son apparence. Il faut rappeler qu'il s'agit d'une infraction. Je souhaite avec ce site et cette campagne que les victimes sachent que la discrimination n'est pas acceptable et qu'il y a des voies légales pour les combattre », explique Christiane Taubira dans un entretien accordé à 20 Minutes.

Le site Stop discrimination est agrémenté d'infographies pédagogiques, de fiches pratiques et de vidéos. Les internautes pourront y identifier les vingt critères discriminatoires retenus par la loi, les textes applicables et, en cas d’infraction révélée, les actions à entreprendre pour obtenir réparation avec l’adresse de la structure de prise en charge la plus proche de son domicile grâce à une carte interactive.

Une campagne de sensibilisation aux préjugés

On recense entre 500 et 600 condamnations par an, un chiffre bien en deçà du nombre réel de délit. Ainsi, la ministre encourage les actions de groupe autorisées dans le cadre du projet de loi sur la justice du XXIe siècle présenté le 31 juillet en conseil des ministres.

Le site lance également une campagne de sensibilisation sur les préjugés avec des spots vidéos. L'objectif est de sensibiliser les citoyens aux préjugés, l'origine des discriminations. Les internautes sont invités à relayer ou animer la campagne sur les réseaux sociaux via #Apriori. Et pour aller plus loin dans l'action, une « boîte à projet » est mise à la disposition pour rassembler les meilleures idées ou initiatives pour lutter contre les a priori.

Lire aussi :
Les actions de groupe contre les discriminations adoptées
Un guide d’action contre les contrôles au faciès lancé
Contrôle au faciès : la condamnation historique de l’Etat français
Une appli mobile pour dénoncer les contrôles au faciès
Racisme sur le marché du travail : son ampleur mesurée en France





Loading