Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un policier de Lyon suspendu pour propos islamophobes

Rédigé par La Rédaction | Lundi 19 Octobre 2015



Un policier de Lyon suspendu pour propos islamophobes
Suspendu de ses fonctions pour deux ans. C’est la première sanction réservée à Sébastien J., policier en poste à Lyon accusé de « provocation à la haine raciale et religieuse ». C’est dans le contexte de l’assassinat d’Hervé Pierre Gourdel, décapité par un groupe terroriste que le policier a fait de dangereux commentaires sur sa page Facebook. Une page spécialement créée en réaction aux actes terroristes.

Il avait notamment posté des textes et des photos avec des légendes comme « toutes personnes qui s'affublent comme au temps du prophète sont des cibles à abattre » (sic) ou encore « un barbu-une balle ». Pour ces propos, le parquet avait réclamé huit mois de prison dont cinq ferme, considérant les circonstances aggravantes du fait de son statut de gardien de la paix.

Le tribunal correctionnel de Lyon l’a finalement condamné en première instance à 5 000 euros d’amende le 28 avril dernier. Le parquet et le policier ont fait appel du jugement. Mais, dans l’attente du nouveau procès, le conseil de discipline de la police nationale a décidé, mardi 6 octobre, la suspension professionnelle de deux ans avec effet immédiat, annonçait Le Progrès le 11 octobre.

« Les poursuites du parquet et la lourdeur de la sanction administrative relèvent d'une volonté d'empêcher la libre expression sur des sujets sensibles. C'est excessif et inspiré par des motifs politiques », a plaidé son avocat.

Le policier de 43 ans, se considérant comme victime des limites de la liberté d’expression, avait expliqué en première instance avoir agi sous le coup de l'émotion, visant les terroristes et non l'ensemble des musulmans. Sébastien J. a ainsi créé une «Association nationale de défense égalitaire de la liberté d'expression » (Andele). La liberté d'expression a aussi ses limites : le racisme sous toutes ses formes en est une.

Lire aussi :
Islamophobie : poursuites annulées contre un policier de Trappes
Algérie : un Français mort entre les mains d’alliés de l’Etat islamique
Belgique : un professeur viré pour islamophobie sur Facebook
Assassinat de Hervé Gourdel : la lâcheté des bourreaux des temps modernes