Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un députe-maire condamné pour ses propos anti-Roms

Rédigé par La Rédaction | Mardi 12 Août 2014



Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet (Maine-et-Loire), a été condamné, mardi 12 août, par la cour d'appel d'Angers à une amende de 3 000 euros avec sursis pour « apologie de crime contre l'humanité ».

« Hitler n'a peut-être pas tué assez » de Roms, avait-il déclaré à un journaliste en juillet 2013, au cours d'une altercation sur un terrain agricole de sa commune occupé illégalement par des gens du voyage.

L'élu, qui s’était attiré les foudres de l’UDI dont il était alors membre, encourait une peine de cinq ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende. Il avait été condamné en première instance à 3 000 euros d'amende avec sursis par le tribunal correctionnel d'Angers. La cour d'appel a ainsi confirmé la peine requise.

Lire aussi :
Un candidat d'extrême droite suggère de « concentrer » les Roms dans des « camps »
Les expulsions de Roms explosent en 2013, « la voie au racisme anti-Roms »
Roms : la France lourdement critiquée par Amnesty
Hitler et les gens du voyage : un député-maire provoque un scandale
Hitler et les Roms : le sondage choc du Point retiré du site
Le Pen dénonce la présence « urticante et odorante » des Roms (vidéo)