Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le Pen dénonce la présence « urticante et odorante » des Roms (vidéo)

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 5 Juillet 2013



Sa récente condamnation pour « contestation de crimes contre l’humanité » n’aura pas calmé ses ardeurs. Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, venu présenter jeudi 4 juillet, à Nice, la candidate nouvellement investie pour les municipales de 2014, Marie-Christine Arnautu, a qualifié la présence de Roms dans la ville d'« urticante » et « odorante ».

« Je vais vous faire un pronostic : vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons... odorante », a-t-il lancé lors d’une conférence de presse.

« Ceci n'est que le petit morceau de l'iceberg Je vous annonce que dans le courant de l'année 2014, il viendra à Nice 50 000 Roms au moins puisqu'à partir du 1er janvier, les 12 millions de Roms qui sont situés en Roumanie, en Bulgarie et en Hongrie auront la possibilité de s'établir dans tous les pays d'Europe », a-t-il poursuivi, estimant que la politique gouvernementale vis-à-vis de cette minorité avait « un effet de recrutement fantastique ».

« Tout le monde est dans les starting-blocks, exactement comme dans les films du Far-West » retraçant la conquête de l'Ouest américain, « c'est à cela que nous allons assister », a ajouté Jean-Marie Le Pen.

Dernièrement, en avril dernier, lors d’une mise en scène à proximité d’un camp rom où elle avait convié la presse, sa fille, Marine Le Pen avait également pris pour cible les Roms.






Loading












Recevez le meilleur de l'actu