Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

Trois ans après sa fermeture, la réouverture de la mosquée Tawhid de Saint-Denis assurée avec le Ramadan

Rédigé par Heven Armede | Lundi 11 Avril 2022 à 17:30

           


Trois ans après sa fermeture, la réouverture de la mosquée Tawhid de Saint-Denis assurée avec le Ramadan
Plusieurs nouvelles mosquées ont ouvert leurs portes aux fidèles au mois du Ramadan 2022 à travers la France. Pour la mosquée Tawhid, située dans le centre-ville de Saint-Denis, c’est d’une réouverture dont il s’agit et qui a été actée depuis le vendredi 1er avril après trois ans de fermeture.

Les responsables de l’association Trait d’union qui gère la mosquée ont accueilli la réouverture de ce lieu et la reprise de ses activités cultuelles, culturelles et sociales avec « une immense joie », remerciant la mairie et la préfecture de Seine-Saint-Denis de même que « tous les donateurs et les bénévoles qui ont participé de près ou de loin à l’aboutissement de ce projet » dont la rénovation a coûté plusieurs centaines de milliers d’euros.

La mosquée avait fermé en 2018 suite à des failles relevées par la commission de sécurité en raison d’issues de secours non-conformes et de l’électricité défaillante. Un avis favorable a cette fois été émis pour valider les conditions d’accès du lieu. La capacité d’accueil des fidèles a été revue à la baisse, passant à 900 personnes au lieu de 2 500 auparavant.

Les responsables du lieu veillent désormais à respecter le nombre de personnes requis en fermant le portail lorsque la limite des personnes a été atteinte. « Quand c’est complet, on ferme le portail », témoigne un responsable auprès du Parisien.

Les fidèles priaient dans le gymnase Maurice Bacquet via un contrat de location avec la mairie qui courait depuis le mois de novembre 2019. La mosquée Bilal, autre lieu de culte de la ville qui accueillait jusqu'à 500 fidèles à la cité de Stalingrad, avait également fermé pour des problèmes de sécurité. Ses travaux sont toujours en cours de finalisation.

Lire aussi :
Comment les mosquées accueillent le Ramadan après deux ans de restrictions sanitaires
Ramadan 2022 : « Le respect du voisinage est une obligation religieuse »