Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Sur le vif

Suisse : le projet d’interdiction du recrutement d’aumôniers musulmans dans l'armée rejeté

Rédigé par Benjamin Andria | Vendredi 15 Mars 2019



Interdire le recrutement d’aumôniers musulmans dans le rang de l’armée suisse, telle fut la proposition de Jean-Luc Addor, député du parti de droite xénophobe Union démocratique du centre (UDC). Les députés ont rejeté cette initiative, mercredi 13 mars, à 102 voix contre 67 et 9 absentions.

Par cette décision, le Conseil national, la chambre basse de l'Assemblée fédérale suisse, s’accorde avec une résolution adoptée en 2018 par le Conseil fédéral d’autoriser les aumôniers musulmans dans l’armée dans la mesure où ils remplissent les critères exigés pour un tel poste.

Le conseiller national, fidèle à la ligne xénophobe et islamophobe du parti, a prétexté les « racines chrétiennes » de la Suisse et de supposés risques de prosélytisme « islamiste » au sein de l’armée pour fonder son initiative. Il a également remis en cause l’intégrité d’un aumônier musulman qui, selon lui, est « adepte d’une religion sans Église ni clergé ».

En votant contre cette proposition, la majorité reconnait le droit de tout militaire à un accompagnement spirituel, quelle que soit sa religion, rapporte le quotidien suisse La Liberté, qui indique que « les conditions à remplir pour accomplir un service en tant qu'imam aumônier constituent une barrière pour d'éventuels recruteurs islamistes ».

Lire aussi :
Suisse : une formation pour aumôniers hospitaliers musulmans lancée
Musulmans et juifs de Suisse lancent un appel au dialogue et à la lutte contre le racisme