Connectez-vous S'inscrire






Religions

Ramadan – Aïd al-Fitr 2018 : quel montant de la zakat al-fitr versent les musulmans de France ?

Rédigé par | Jeudi 14 Juin 2018



Ramadan – Aïd al-Fitr 2018 : quel montant de la zakat al-fitr versent les musulmans de France ?
Le montant de la zakat-al-fitr n’a jamais posé débat ces dernières années en France. Il fallait bien une première. Du passage à l’euro en 2002 à aujourd’hui, les foyers musulmans – du moins ceux qui en ont les moyens – étaient appelés à donner 5 euros pendant le mois du Ramadan, montant fixé par personne pour la zakat al-fitr par plusieurs organisations musulmanes.

Lire aussi : Ramadan 2018 : la zakat al-fitr augmente, une première depuis le passage de l'euro

Cette année, plusieurs d’entre elles ont décidé de la revaloriser, arguant qu’il était temps de le faire compte tenu de l’inflation des prix des denrées alimentaires de base. Si une grande partie des fédérations et des ONG ont décidé de suivre l’avis de la revalorisation, il existe bien des associations qui ont, en revanche, préféré ne pas l’augmenter auprès de leurs fidèles.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a préféré ne pas trancher la question, estimant que « les différents avis sont légitimes ».

Lire aussi : Ramadan 2018 : la zakat al-fitr à 5 ou 7 euros ? Le CFCM se prononce

Alors pour quel montant de l’aumône du Ramadan optent les musulmans de France ?

A la question « Quelle somme donnez-vous pour la zakat-al-fitr ? », 59 % des répondants (1 193) au sondage mis en ligne sur Saphirnews du 7 au 14 juin ont largement opté pour donner la somme de 7 euros tandis que 23 % (454) ont donné une zakat al-fitr équivalente à la somme de 5 euros.

Donner la zakat al-fitr en denrées alimentaires est une option que nombre de mosquées et d’ONG écartent en France. Trop difficile à gérer, très compliqué à distribuer…. Ils sont tout de même 18 % (366 personnes) à opter pour cette forme de don, sur les 2013 répondants au total.

A la question « A qui donnez-vous la zakat al-Fitr ? », les réponses sont bien plus partagées. Les sondés sont plus nombreux (24 %) à donner cette aumône directement à un proche dans le besoin en France.

Autant de répondants déclarent donner la zakat al-fitr à une mosquée, à une ONG (ou à une association) ou bien à un proche dans le besoin à l’étranger (22 % à chacune des trois propositions). Enfin, ils sont 9 % à affirmer qu’ils en font don à un réfugié.

Quel que soit le choix opté, chaque don permettra aux musulmans dans le besoin de fêter dignement l'Aïd, d'où la nécessité de donner cette aumône bien avant la tenue de la prière de l'Aïd.

Lire aussi :
Ramadan : Distribution de la zakât al-Fitr, mode d’emploi

Et aussi :
Fin du Ramadan 2018 en France : la date de l'Aïd al-Fitr annoncée ce soir par le CFCM
Fin du Ramadan 2018 : ces pays musulmans qui ont fixé l’Aïd al-Fitr pour vendredi 15 juin


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur