Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Pour que le monde n'oublie pas l'histoire d'une occupation ponctuée de massacres

Rédigé par Medoukh Ziad | Lundi 20 Septembre 2004


Les 15,16 et 17 septembre 1982, il y a 22 ans maintenant, trois jours de terreur israélienne s’accomplissaient en complicité avec des miliciens libanais dans des camps de réfugiés palestiniens. Trois jours sans que personne ne bouge dans notre monde. Après ces trois jours ,ce monde se réveille devant le massacre le plus meurtrier de l’ histoire contemporaine: des soldats et des miliciens ont pénétré dans les deux camps de réfugiés palestiniens de la capitale libanaise, Beyrouth pour commettre un crime de guerre, un crime contre l'humanité. Les victimes étaient des Palestiniens, leur faute, être nés palestiniens, avoir quitté leurs villages et villes palestiniens en 1948 pour venir vivre quelques années au Liban en attendant leur retour dans leurs villages d'origine. Seulement à Jaffa Haifa et Nazereth-les quelques années sont devenues plus d'un demi siècle- Ces camps ont offert à la Palestine et au Liban des résistants, des militants, des activistes, et des révolutionnaires, qui ont donné des leçons de résistance à l'armée israélienne lors de l’invasion du Liban-Sud en Juin 1982.



     L’invasion du Liban -Sud par l’armée israélienne en juin 1982 a ouvert 88 jours de résistance historique de quelques centaines de militaires palestiniens-avec des armes légères- contre une armée bien équipée ( avions de guerre, chars, tanks, hélicoptères militaires, bateaux militaires ,soldats ,officiers),et malgré le déséquilibre entre les deux parties, et la différence de moyens, les Palestiniens(direction, militaires et citoyens ) ont résisté trois mois durant, malgré les bombardements quotidiens  de bombes et de missiles israéliens.

 

Ce terrible massacre a eu lieu alors qu'un accord avait été signé sur le départ des militaires palestiniens du Liban vers la Tunisie, avec des garanties américaines et internationales. Malgrè cet accord l'Etat Major israélien a décrété l'intervention, en secret, 'sans bruit'. Ces Israéliens là travaillent toujours dans l'ombre car ils détestent la lumière, parce que la lumière c'est la vérité, et la vérité c'est leur histoire noire, une histoire ponctuée de crimes et de massacres contre le peuple palestinien: de 1948 à nos jours : Deir Yassin, Gaza, Hébron, Kafr Kassem, Rafah, Jénine, Naplouse...etc.

Durant ces 3 jours et trois atroces nuits,  des centaines de Phalangistes, sous les yeux des soldats israéliens, sont entrés dans les deux camps et ils ont commencé à tuer, à assassiner, à massacrer au moyen d’armes blanches, les réfugiés endormis chez-eux.  Mais quels réfugiés ? Des femmes, des enfants et des vieux, trois jours consécutifs de terreur israélienne contre des civils innocents .Le bilan est macabre : plus de 3.000 palestiniens tués, et des dizaines de rescapés. Les cadavre étaient déchiquetés , des femmes enceintes éventrées avant d'être tuées ( les Israéliens détestent les bébés palestiniens même dans les ventres de leurs mères, parce que un nouveau -né palestinien est un nouvel espoir, voire une nouvelle vie pour l'avenir palestinien).

Les mots me manquent ici pour vous décrire ce massacre israélien, mais un jour l'Histoire vous donnera de vrais indices sur ce crime.

Après ce massacre, le gouvernement israélien a rendu son rapport sur l'événement et accusé le Ministre de la Défense de l'époque, Sharon, le responsable de ce massacre ,qui fut obligé de démissionner… Mais qui aurait pensé après cela qu’il puisse revenir et diriger un gouvernement ?

Cet homme est un criminel , connu pour ses crimes de guerre et ses massacres contre les civils palestiniens depuis plus de 30 ans. Son histoire est noire, il a produit la terreur et rien que la terreur chez les Palestiniens dans leurs Territoires et dans leurs camps de réfugiés à l'étranger (Jénine, Naplouse, Sabra-Chatila ,Rafah)  la liste est très longue de ses massacres contre notre peuple ).

Le paradoxe le plus flagrant est que ce criminel de guerre est toujours au pouvoir en Israël.

1- Il a été élu par le peuple israélien en mars 2001.Voilà un peuple qui dit qu'il cherche la paix et la sécurité, il élit un criminel de guerre comme  premier ministre, et après il cherche la stabilité. Je rappelle aux Israéliens que ce criminel Sharon n'a pas seulement commis des massacres à Jénine et à Naplouse ,mais aussi a été le responsable de la mort de plus de 900 Israéliens depuis son élection. Votre premier ministre n'a aucun programme politique, il connaît seulement la voix des armes.

2- Qu'aucun tribunal, ni aucune organisation internationale dans les pays démocrates qui dénoncent la violation des droits de l'Homme dans notre monde , n'a pas pu arrêter ou même accuser ce criminel d'être le responsable des massacres de Jénine ,Rafah et Naplouse, et des crimes de guerre dans les Territoires palestiniens.

Ce criminel Sharon ,son gouvernement et son armée continuent leurs massacres contre le peuple palestinien par tous les moyens: assassinats, agressions, attaques, destructions, incursions ,blocus, blocages, état de siège, isolement, détentions.

Peut être qu’aujourd'hui le monde est impuissant pour juger ce criminel, mais nous avons un grand espoir qu'un jour ce monde va bouger, et va condamner ce terroriste ;  que le peuple israélien va se réveiller et va reconnaître la vérité sur ce criminel qui est en train de détruire la société israélienne avant même de détruire la société palestinienne. Car en définitive,  l'Histoire dira son dernier mot, et le mot de l'Histoire est très connu : les jours d'un criminel ne sont jamais longs.

Enfin ,un mot à Sharon :vous allez continuer votre politique de terreur contre notre peuple, vous allez continuer à tuer, assassiner et massacrer les Palestiniens, et vous allez continuer vos crimes contre un peuple isolé et innocent, mais vous ne réussirez jamais à nous ôter, à nous Palestiniens ,notre attachement à notre terre et à notre chère et seule patrie : la Palestine.

Et un dernier mot au peuple israélien :nous comprenons votre besoin en sécurité après les attentats contre des civils israéliens-que nous refusons-,mais ces attentats sont une réaction naturelle de jeunes désespérés, et sont les résultats de la politique d'occupation et de colonisation pratiquée par votre armée et votre gouvernement depuis plus de 37 ans.

Si vous voulez une vraie sécurité et une vraie paix avec vos voisins les Palestiniens, demandez à votre armée et vos soldats de quitter nos Territoires palestiniens, et cessez d'élire des criminels de guerre comme responsables. Parce qu'il n' y a peut y avoir  de paix et de sécurité avec l'occupation.