Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Port du voile chez H&M : la marque refuse de céder au maire de Mandelieu

Rédigé par Imane Youssfi | Mercredi 14 Juin 2017



Port du voile chez H&M : la marque refuse de céder au maire de Mandelieu
Les magasins H&M sont encore une fois la cible d’attaques sur ses employées portant le hijab. Cette fois-ci, c’est Henry Leroy, maire LR de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) qui a l’enseigne suédoise dans le collimateur.

Dans son magazine municipal MLN Mag’ daté de juin 2017, la municipalité de Mandelieu-la-Napoule publie à la 21e page la copie d’un courrier en date du 24 avril que l’élu a adressé aux gérants du magasin H&M situé dans le commercial Géant Casino.

Le maire se fait le porte-parole d’administrés s’étant plaints de la tenue vestimentaire de vendeuses du magasin. Il déclare avoir déjà signalé ces plaintes dans un premier courrier en août 2016 : « Je vous signalais de nombreuses plaintes d’administrés et de clients, gênés par la tenue vestimentaire à caractère religieux de vos salariés. » « J’ai le regret de constater que ces plaintes se répètent et ne sont pas entendues. Je crois donc utile de vous rappeler que ma commune est attachée à l’identité républicaine et à la neutralité religieuse », ajoute-t-il.

Des textes de lois inappropriés

Pour appuyer son courrier, Henry Leroy s’appuie sur des textes de lois, notamment sur l’avis rendu par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) relative au port de signes religieux au sein du lieu d’une entreprise privée et l’article L1321-2-1 du Code du travail, « créé spécifiquement par la loi Travail ». Un mauvais usage des textes de loi car, jusqu'à présent, aucune loi n'interdit le port de signes religieux, voile compris, dans des entreprises privées.

« La neutralité s'impose aux services publics, pas aux entreprises privées. La mairie méconnaît la laïcité et s'immisce dans une affaire privée », a d'ailleurs fait savoir l’Observatoire de la laïcité.

Une porte-parole de H&M a fait savoir que l'enseigne campe sur ses positions : « Notre règlement intérieur permet à chacun de nos collaborateurs de s'habiller comme ils le souhaitent dans les limites fixées par la loi. Notre règlement intérieur n’interdit rien que la loi n’interdise elle-même. »

Lire aussi :
#GenerationLaicité : Nikola Karabatic s'engage auprès des jeunes sur la laïcité (vidéo)
Vers une interdiction du voile au travail ? Pourquoi la décision de la Cour de justice européenne inquiète
Avec l'arrêt de la CJUE, la neutralité de l’Etat s’invite dans les entreprises privées
Voile en entreprise : l'Observatoire de la laïcité salue la décision de la CJUE





Loading