Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Philippines : une loi pour l'autonomie d'une région musulmane signée

Rédigé par Benjamin Andria | Vendredi 27 Juillet 2018



Philippines : une loi pour l'autonomie d'une région musulmane signée
Quatre ans après l'accord historique signé entre le gouvernement philippin et le Front moro islamique de libération (MILF), l'autonomie tant promise pour la région de Bangsamoro, dans le sud de l'archipel, vient d'être instituée.

Celle-ci a d'abord été approuvée par le Sénat et la Chambre des Représentants du pays les 23 et 24 juillet dernier. Le président philippin Rodrigo Duterte a signé la mesure jeudi 26 juillet, la rendant désormais effective.

Avec cette autonomie qui devra être totale d'ici 2022, le gouvernement espère obtenir une paix durable dans la région de Bangsamoro qui comptera d’ici peu, un Premier ministre, un Parlement élu pour un mandat de trois ans et six provinces dans l’île de Mindanao.

La région, déchirée par 30 ans d'un conflit séparatiste ayant coûté la vie à quelque 150 000 personnes, a été secouée ces dernières années par [la présence de milices anti-gouvernementales qui ont prêté allégeance à l’EI (Daesh),] urlblank:https://www.saphirnews.com/Philippines-l-armee-en-proie-aux-combats-contre-Daesh_a23967.html, non sans laisser de traces sanglantes. Elle a poussé Rodrigo Duterte à accorder l'autonomie.

« Tous ces groupes dissidents sont le résultat d'une frustration liée au processus de paix », soutient Ebrahim Murad, président du Front de libération moro islamique (MILF), qui estime que l'autonomie est la solution qu'il fallait mettre en place pour lutter contre l'extrémisme à Mindanao car elle rendra plus difficile pour les intégristes de former des alliances avec des entités étrangères.

Surtout, elle permettra enfin de favoriser une paix durable dans le sud du pays.

Lire aussi :
Le président des Philippines veut plus de musulmans dans la police et l’armée
Philippines : face à Daesh, le président Duterte promet l’autonomie aux musulmans