Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Pays-Bas : un exemplaire du Coran profané à La Haye, l'islamophobie au grand jour

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 25 Janvier 2023 à 12:35

           


Pays-Bas : un exemplaire du Coran profané à La Haye, l'islamophobie au grand jour
Après l’autodafé du Coran organisé par un militant d’extrême droite à Stockholm, en Suède, un responsable néerlandais du mouvement islamophobe Pegida a profané, dimanche 22 janvier, le livre sacré des musulmans à La Haye, aux Pays-Bas, a-t-on appris cette semaine après la diffusion d'une vidéo de l'action sur le Web.

Selon la télévision publique NOS, la police locale a empêché Edwin Wagensveld de brûler l’exemplaire du Coran. Il l'avait tout de même, au préalable, déchiré et piétiné. Il avait reçu l'autorisation des autorités locales de le faire, à condition qu'il ne mette pas le feu au livre sacré. L’action, qui s’est déroulé près de la chambre basse du Parlement néerlandais, a néanmoins provoqué la colère de pays musulmans, à commencer par la Turquie.

L’ambassadeur des Pays-Bas en Turquie a ainsi été convoqué, mardi 24 janvier, par le ministre turc des Affaires étrangères. Celui-ci, qui a exprimé « avec force » sa condamnation « contre cet acte odieux et ignoble », a « exigé que les Pays-Bas n’autorisent pas de tels actes de provocation ».

Le Maroc a aussi condamné, mercredi 25 janvier, « dans les termes les plus forts les agissements d'un extrémiste qui a déchiré un exemplaire du Saint-Coran à La Haye, aux Pays-Bas ». et a dénoncé, rapporte Yabiladi, « ce nouvel acte provoquant qui heurte les symboles sacrés et les sentiments de plus d’un milliard de musulmans ». Il a souligné « la nécessité d’appliquer la loi et d’agir avec fermeté pour prévenir toute atteinte aux religions et aux sentiments de leurs adeptes ».

Lire aussi :
Suède : brûler le Coran, un acte de « malveillance gratuite » contre les musulmans
Suède : un autodafé du Coran provoque la colère de la Turquie et du monde musulman