Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Ramadan

Par temps de crise sanitaire, comment faire la prière de l’Aïd al-Fitr à la maison ?

Rédigé par | Mercredi 12 Mai 2021 à 22:55

           

La situation sanitaire appelle à la prudence de chacun. Si les musulmans sont autorisés à participer à des rassemblements religieux dans les mosquées sous conditions d'observer des règles bien précises, la possibilité leur est aussi donnée d'accomplir la prière de l'Aïd al-Fitr à la maison. Mais nombreux sont ceux qui se demandent à quel moment et comment accomplir ce rite. Voici des réponses.




Par temps de crise sanitaire, comment faire la prière de l’Aïd al-Fitr à la maison ?
Le mois du Ramadan a pris fin mais on ne peut pas en dire autant pour la crise sanitaire. A l'occasion de l'Aïd al-Fitr, les musulmans de France et d'ailleurs sont appelés à demeurer vigilants et à ne pas se relâcher dans le respect des gestes barrières. Entre fermeture au public et organisation de prières en rotation, les mosquées sont confrontées à deux choix diamétralement opposées pour la prière de l'Aïd jeudi 13 mai, un jour férié en France.

Par mesure de précaution, il est recommandé aux personnes âgées et vulnérables ainsi qu'aux personnes en contact physique avec elles de ne pas se rendre aux grands rassemblements. Pour ces fidèles ainsi que pour ceux qui font le choix de limiter leurs déplacements et leurs interactions, bonne nouvelle : ils peuvent tout à fait accomplir la prière de l’Aïd à domicile, seuls ou en famille, pour une large majorité de jurisconsultes musulmans.

Quand et comment faire la prière de l’Aïd ?

Un premier point s'impose : la prière de l’Aïd n’est pas une prière obligatoire mais est une pratique fortement recommandée, aussi bien pour les hommes que pour les femmes, là encore pour une large majorité de savants. Elle peut être accomplie au cours de la matinée, peu après le lever du soleil jusqu’à peu avant la première prière de l’après-midi (dhor). Les musulmans sont appelées à se vêtir de leurs plus beaux habits pour marquer joliment ce moment de fête.

La prière de l’Aïd - Aïd al-Fitr comme Aïd al-Adha - compte deux unités de prière (raka’at) mais est différente des prières quotidiennes dans sa réalisation. Nul besoin de faire un appel à la prière (adhan) ; voici comment elle s’accomplit une fois les ablutions faites :

- Prononcer le takbir d’entrée en prière (« Allah akbar ») ;

- Répéter six fois « Allah akbar » sans avoir à lever ses mains ;

- Réciter Al-Fatiha, la sourate d’ouverture du Coran, suivie d’une deuxième sourate de son choix ;

- Poursuivre en faisant les gestes habituels d’une prière ;

- En se levant de la prosternation, prononcer le takbir ;

- Répéter cinq fois « Allah akbar », là aussi sans avoir à lever les mains ;

- Réciter Al-Fatiha, la sourate d’ouverture du Coran, suivie d’une deuxième sourate de son choix, différente de celle récitée lors du premier cycle, puis réaliser les gestes habituels d’une prière, qui prend fin normalement.

Dès lors que la prière de l’Aïd, faite à voix haute, est réalisée chez soi, il n’y a pas à faire de sermon ; celui-ci se fait uniquement dans les mosquées, à l’image de la prière du vendredi. Place alors aux félicitations !




Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur