Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mustapha Chérif, lauréat 2013 du Prix UNESCO pour le dialogue interculturel

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 13 Mars 2013



Le philosophe et universitaire algérien Mustapha Chérif est le lauréat 2013 du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe. Il a été choisi par un jury international d’experts pour son engagement en faveur du dialogue entre les cultures et les religions.

« Mustapha Chérif contribue depuis plus de trente ans à la promotion du dialogue interculturel et à la connaissance des cultures arabo-musulmanes. Il a également consacré une partie de sa carrière à l’enseignement scientifique. Chercheur, il a mis en place des modules d’enseignement de la civilisation et des cultures arabo-musulmanes à l’Université d'Alger, à l’École supérieure de Sciences politiques et Relations internationales d'Alger, ainsi qu’à l’Université ouverte de Catalogne (en e-learning) », a fait savoir l’UNESCO par voie de communiqué paru mardi 12 mars.

Depuis 2009, l’universitaire est en effet le directeur du Master international d’études islamiques et arabes à l’université de Catalogne, en Espagne.

Mustapha Chérif est aussi auteur d’ouvrages sur le vivre-ensemble et le dialogue interreligieux, dont « Rencontre avec le Pape », dans lequel il relate sa rencontre avec Benoît XVI en 2006.

L'Arab British Centre du Royaume-Uni a également été distingué par l’UNESCO pour sa diffusion de la culture arabe. Les 60 000 US $ (46 000 €) seront partagés entre les deux lauréats. Le Prix, créé en 1988 pour marquer la désignation de la ville émiratie de Sharjah Capitale culturelle de la région arabe, leur sera décerné par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, au cours d’une cérémonie organisée le 25 avril au siège de l’institution, à Paris.

Quelques jours plus tôt, la fondation italienne Ducci a attribué, fin février, le Prix Ducci pour la culture de la paix 2013 à Mustapha Chérif, en considération de son engagement dans la valorisation du dialogue interculturel et interreligieux, à son « œuvre concrète de promotion de connaissance réciproque » et ses « efforts pour la recherche d’une culture de la paix durable entre les cultures ».

Lire aussi :
Mustapha Cherif : « De la relation islamo-chrétienne, dépend l’avenir du monde »
« L’islam et la femme » : abattre les clichés
Ramadan : la culture de la paix
Lancement du master international d’études islamiques et arabes





Loading