Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Mohammed Moussaoui et Fadela Amara, chevaliers de la Légion d’honneur

Rédigé par La Rédaction | Lundi 3 Janvier 2011 à 19:56

           


Parmi les 700 noms ayant reçu l’ordre national de la Légion d’honneur figurent Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et Fadela Amara, ancienne secrétaire d'État chargée de la Politique de la ville dans le précédent gouvernement de François Fillon.

Le point commun entre les deux : être apprécié du président de la République, Nicolas Sarkozy, seul habilité à remettre la médaille.

Proposé par le ministre de l’Intérieur et de l’Immigration Brice Hortefeux, Mohammed Moussaoui a été nommé chevalier de l’Ordre dans la promotion du Nouvel An. Ces derniers avaient signé ensemble, en juin 2010, la convention sur le suivi des actes anti-msusulmans.

Cette distinction honore ainsi le président du Conseil français du culte musulman et permet une reconnaissance de son travail au sein de l’institution cultuelle, dont la création n’a été possible que par la grâce du gouvernement français en 2003.

Dans le même temps, Fadela Amara, fondatrice de l’association Ni Putes Ni Soumises, a aussi été décorée par cette distinction. Elle, qui vient récemment de dénoncer « le fascisme vert » de « l’intégrisme musulman », a donc été consolée de son éviction du gouvernement malgré son rapprochement avec le Parti radical, présidé par Jean-Louis Borloo.

Pour obtenir cette plus haute décoration française, institué par Napoléon Bonaparte en 1802, il faut avoir au minimum « 20 ans de services publics ou 25 ans d’activités professionnelles assortis de "mérites éminents" pour le grade de chevalier » et être proposé par un ministre qui fait son choix parmi les dossiers présentés par des préfets, des associations ou par un groupe de 100 particuliers. Mais cette distinction a perdu de sa superbe depuis quelques années, chacun ayant son propre sens du mot « mérite »...


Lire aussi :
80 000 euros destinés à Ni Putes Ni Soumises pour démasquer les « burqadées »
Remaniement : good bye diversité, 2012 approche
Hortefeux-CFCM, le grand amour ? Signature d'une convention sur le suivi des actes anti-musulmans
Mohammed Moussaoui : « Parmi nos priorités, clarifier le marché du halal et enclencher la réforme du CFCM »