Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Martigues : une femme voilée refusée dans un restaurant

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 5 Avril 2012



Une Française de confession musulmane s’est vu refuser l’entrée d’un restaurant de Martigues (13), à cause de son voile. Venue déjeuner dans ce restaurant avec son mari, son bébé et une amie, dimanche 1er avril, la clientèle n’a pas pu prendre son repas. Le propriétaire du restaurant avait eu une interprétation très personnelle de la campagne du gouvernement « la République se vit à visage découvert », concernant l’interdiction du voile intégral (niqab), déduisant qu’il avait le droit d’exclure les femmes qui portent le simple hijab.

La Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI) a déjà annoncé son intention d’« accompagner la victime qui a déposé plainte » et compte « alerter la classe politique sur un fait social contraire aux droits de l’homme et au cadre républicain ».

« Ce cas illustre, si besoin, que l’escalade islamophobe prend des proportions insupportables qui rappellent le traitement fait aux juifs dans les années trente, et cela est d’autant plus grave que certains politiques continuent à souffler sur les braises en exploitant des affaires arrivées "au bon moment électoral" et en faisant une surenchère à l’atteinte aux droits des musulmans de ce pays, en promettant le pire pour demain », a fait savoir le CRI.

Une histoire similaire s’était déroulée dans un restaurant de Martigues en décembre 2011. Une jeune femme voilée, accompagnée de sa famille, n’avait pas pu obtenir une table sans « réservation ». Mais alors que des personnes arrivées plus tard trouvaient une place dans le restaurant, la famille s’était vu expliquer que le couvre-chef de la jeune femme posait problème. Elle a depuis déposé plainte également.


Lire aussi :
Islamophobie : la femme musulmane au cœur du conflit
Le CCIF décrète l’état d’urgence face à l’islamophobie